Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 03:41

Nous avons depuis peu une Assemblée nationale inédite .......

La féminisation tant recommandée a produit ses fruits.....dont on ne sait  s'ils sont verts "et bons pour des "goujats ", comme le dit notre cher Monsieur de La Fontaine ; signalons au passage un bonheur inattendu :le nouveau ministre de"" l'éducation "vient de faire distribuer dans les classes du primaire de recueils de ses Fables ,qui d'ailleurs auraient interessé celles  du secondaire , tellement privé ce dernier quinquennat de nourriture classique ....

Nous nous en réjouissons et espérons d'autres mesures intelligentes

La présence de nouvelles députées de la Nation réunit sur les fauteuils de velours certains spécimens de la gent féminine qui en acceptent le confort comme le décor, mais qui , de leur propre aveu ,  ne sauraient chanter l'hymne national ,.refus déja affiché en d'autres lieux par des spécimens masculins sportifs

Cette attitude rappelle irrésistiblement les égéries des années révolutionnaires dont voici les portraits

 

 

Des pasionaria ? Non , des pétroleuses

. Olympe de Gouges , née Marie Gouze , née en 1748 à Montauban , fait plutôt penser aux figures que Molière n' a point épargnées ; Philaminte, Bélise et Armande .

Fille supposée de Lefranc de Pompignan, elle quitte la province pour Paris après le décès de son époux Louis Aubry , avec un projet : devenir femme de Lettres .

La conjoncture est propice : elle rédige donc ce qu' à ce jour les tenants du "gender " ne lui pardonneraient pas : la " Déclaration des droits de le femme et de la citoyenne " ,sous le pseudonyme qui lui est resté . Des protecteurs fortunés lui donnent une vie confortable , notamment à Auteuil, et le temps d'écrire , notamment à Malesherbes , pour lui proposer son aide dans la défense de Louis XVI !.....Elle affiche son hostilité au mariage religieux et réclame le droit au divorce . Ses activités girondines la conduisent à l'échafaud en 1793 .

Il est vrai qu'en ce temps il en fallait peu pour cet honneur redouté ..... Théroigne de Méricourt ? Non , Anne Josèphe Terwagne , née en 1708 à Marcourt , d'un père laboureur . Elle expérimente plusieurs statuts : servante , dame de compagnie , demi mondaine en Angleterre et Italie .En 1789 , elle accourt en juillet prendre la Bastille , paire de pistolets à la ceinture , et conduit le cortège des poissardes qui ramènent à Paris , en octobre " le boulanger , la boulangère et le petit mitron ".

Théroigne en "amazone rouge "Ici en compag,ie du célébre Javogues bourreau fu Forez
Théroigne en "amazone rouge "Ici en compag,ie du célébre Javogues bourreau fu Forez

Théroigne en "amazone rouge "Ici en compag,ie du célébre Javogues bourreau fu Forez

Surnommée "la furie de la Gironde " ou encore 'l'amazone rouge ", elle ouvre , (car elle ambitionne la renommée de mesdames Geoffrin , du Deffand , de Lespinasse ) , un salon rue du Boulay , devenue rue de la Jonquière . S'y répandent Sieyes , Desmoulins , Pétion, Fabre d'Eglantine .

Mais en Janvier 1792 , proche de Brissot , c'est au club des Jacobins qu'elle s'engage triomphalement . Elle récidive dans ses activités guerrières en prenant part à l'invasion et au saccage du palais des Tuileries le 10 août 1792 ; six cents gardes Suisses sont massacrés avec deux cent serviteurs et nobles ; les émeutières se livrent à la mutilation des cadavres . Son frère , lassé de ses excès , la fait interner à la Salpêtrière , ce qui lui épargne l'échafaud , mais la conduit à la mort vingt trois ans plus tard , obsédée par le sang qu'elle a fait verser .

Le Massacre des TuileriesLe Massacre des Tuileries

Le Massacre des Tuileries

On ne lui trouve comme point commun avec Marie Gouze que d'avoir falsifié son état civil ; ces dames n'étaient pas des "ci devant " , mais elles revendiquaient la particule .

Les Femen ???

Femen...

Femen...

Il faut avouer, avant d'en parler , qu'on leur administrerait volontiers le traitement que certaines révolutionnaires moins connues auraient fait subir en mai 93 à la Théroigne : déshabillée , dénudée et fessée publiquement . Il aurait fallu l'autorité de Marat pour interrompre cet outrage public , lequel d'ailleurs ne déplairait pas à ces nouvelles venues qui , ne pouvant être tricoteuses lors de guillotinages , étalent volontiers les attributs que , encore une fois , le gender "ne saurait voir ", selon le mot de Tartuffe .

Il s"agit d'un groupe féministe ultra , fondé par trois ukrainiennes à Kiev en 2008 , mais probablement manipulées par un certain Sviatski ,et dans l'ombre par des organismes de l"orbite du richissime George Soros ; elles ont fait quelques émules en Europe, mais leurs noms tomberont dans les oubliettes des activités de caractère scatologique .

En France elles sont pourtant particulièrement agressives : profanation de l'église de la Madeleine , dégradation des cloches de Notre Dame de Paris , récidives de la découpe à la tronçonneuse d"une croix érigée à Kiev à la mémoire des victimes de la répression stalinienne .Elles se gardent prudemment , par contre , d'attaquer l'Islam , se contentant de dénoncer le "sexisme musulman " Même si leurs rituelles provocations ont à voir avec l'article 222.32 du Code Pénal , elles bénéficient de la mansuétude des juges modernes , qui peut être ne voient en elles non les militantes d'une noble cause , mais des hystériques utilisées à des fins politiques .

Elles ne monteront donc jamais sur un échafaud, comme"madame" Roland , ni ne connaîtront la prison ou le bagne , comme Louise Michel.

Manon Roland ,plus exactement Jeanne Marie Philippon, née en 1754 d'un père artisan d'art , épousa Jean Marie Roland de la Platière, qui fut brièvement ministre de Louis XVI .

Madame Roland

Madame Roland

Cultivée , elle ouvrit , elle aussi ! ,un salon rue Guénégaud , que fréquenta Condorcet , mais aussi pour son malheur Robespierre ; elle tomba le 2 juin 1793 avec les Girondins , victime des enragés Montagnards .

C'est ainsi que cette rousseauiste , convaincue que la place de la femme doit rester dans la sphère privée , monta sur l'échafaud en novembre , le soir même de sa condamnation . Avec courage , elle aurait prononcé la phrase qui la rendit célèbre :

"Liberté , que de crimes on commet en ton nom ! " 

Louise Michel en costume de fédéré

Louise Michel en costume de fédéré

Maitresse d'école , née en Haute Marne et morte à Marseille , dont les origines sont incertaines . Elle affichait des convictions proches de celles de Blanqui et de Jules Vallés , mais s'illustra surtout par sa participation aux combats de la Commune en 1871, à Montmartre , à Clignancourt , à l'Hôtel de Ville , pour lesquels elle fut déportée en Nouvelle Calédonie de 1873 à 1880 .

Les Tuileries en ruines APRES LES SACCAGES DE LA COMMUNE

Les Tuileries en ruines APRES LES SACCAGES DE LA COMMUNE

Elle y devint anarchiste au contact d'autres condamnés . Entrée à son retour dans une loge maçonnique qui admettait les femmes , elle ne déposa pas le drapeau noir et anima en différentes villes des conférences qui lui valurent plusieurs condamnations à des peines de prison , jamais complètement effectuées , une fois même sur intervention de Clémenceau , bien qu'un médecin ait demandé son internement à la suite du saccage de sa cellule .

Fondatrice du journal "Le Libertaire "avec Sébastien Faure en 1895 , elle a écrit inlassablement , dont des lettres à Victor Hugo , sous le pseudonyme Enjolras , que reconnaitront les lecteurs des "Misérables " . Elle est morte épuisée par sa véhémence. Elle reste le maitre à penser de MM.Besancenot et Mélenchon .

Et maintenant ?

Il était question depuis quelques temps , mode oblige , de faire entrer d'autres femmes au Panthéon , l'épouse de Berthelot s'y trouvant sur demande de son époux mort avant elle .    Les cendres de Marie Curie et de son mari,  tous deux prix Nobel" (aux grands hommes la patrie reconnaissante " !! ) y ont été transférées  par François Mitterand Les époux restent ainsi unis dans l'au delà

On a pensé à Madame Roland, à d'autres , dont les noms sont oubliés

. La mort soudaine de madame Simone Weil  vient de résoudre le problème et un troisième couple repose donc en ce lieu. Rappelons que Simone et André Weil se sont montrés soutiens de la La Manif pour Tous

Voir article sur le Panthéon dans ce blog

 

fbr  jeudi 4 juillet 2017

 

 

fbr   4 juillet 2017

Olympe de Gouges , Théroigne de Méricourt , les Femen et d'autres ....même combat ??
Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans jeanne d'Arc Histoire france femen
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 01:25

Comme au plus profond des âges, les feux du solstice de juin se rallument encore dans les campagnes , en des bûchers , les fougats de jadis, ou encore caudiots, du latin gaudium, feu de joie, et en général jouannées . Mais pour atténuer cette origine païenne , l'Eglise les mit sous le signe de Saint Jean le Baptiste, né au solstice d'été, alors que Jésus vint au monde au solstice d'hiver , six mois apres . Et c'est dans l'hymne à Saint Jean que le musicien du X° siècle , Gui d'Arezzo , choisit les noms des degrés de la gamme :

UT queant laxis REsonare fibris MIra gestorum FA muli tuorum, SOLve polluti LAbii , sancte Johannes reatum ;

la musique est un signe de civilisation . L'allégresse de la vie ,victoire du jour le plus long sur la nuit la plus courte, lançait ses flammes claires par dessus lesquelles il fallait bondir , tout en veillant à ne pas entrainer braises ou étincelles vers les granges et les maisons De paisibles veillées ont remplacé les farandoles ,puis vint le CD . Mais danser n'est pas saccager .A la campagne , on respecte le fruit du labeur et on protège son bien .

Des feux de la Saint Jean aux incendies de poubelles, ou aux canalités crevées , qui a semé du sel récolte des orties    lte le désordree    te des orties

Cette coutume renaissante a t elle inspiré les vandalismes censés exprimer la joie de certains citadins ?Si la religion , selon Marx , est " l'opium du peuple ",  la violence  ne puise pas ses racines dans le plaisir du sport, outil du mens sana in corpore sano, ni même du panem et circenses , donnés à tous , mais dans des racines barbares de destruction . Autrement dit , comme les Normands brûlaient les abbayes , comme les Sarrazins incendiaient les villages , des intrus saccagent aujourd'hui ce qu'ils rencontrent .Un degré de plus , et ils passent au meurtre .

C'est notre civilisation aux sources grecques, latines et chrétiennes qui est visée , et que les "élus " n'en disent mot , curieux comportement de rois fainéants , est bien mauvais présage pour  un avenir présidentiel annoncé jupitérien

A nous de veiller sur le nôtre .

En hiver on brûle les voitures, en été on saccage les canalisations , sans le moindre souci du coût de ce vandalisme
En hiver on brûle les voitures, en été on saccage les canalisations , sans le moindre souci du coût de ce vandalisme

En hiver on brûle les voitures, en été on saccage les canalisations , sans le moindre souci du coût de ce vandalisme

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans identité france
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 18:25

 

Que les esquisses des articles afférents fassent rejaillir sur notre Jeanne d'Arc la gloire qu'on tente de lui retirer : bergère , guerrière , martyre , emblème de l'amour de sa terre et d'un mystère de la foi que l'on veut réduire au fade et plat "amour universel du prochain "

Que plus jamais ne soit perpétué ce ridicule contre sens historique , intellectuel et moral un 1er Mai, imposture électoraliste s'il en est .

 Jeanne , victime du honteux procès  préfabriqué par les Anglais et le vénal Cauchon, brûlée vive à Rouen en 1431, fut réhabilitée en 1454 .

 .Puis il fallut attendre la publication par les archivistes de Jules Michelet  de tous les éléments de ce procès et la fin de la guerre de 1870, pour sa béatification en 1909 . Retard encore , quand  s'enclencha la Grande Guerre  , pour sa canonisation, portée par Mgr Dupanloup le 16 mai 1920 ; alors seulement l'Etat  français déclara Jeanne héroïne nationale.

Sa fête est le deuxième dimanche de mai : la loi du 10 juillet 1920 , signée à Rambouillet par le Président Paul Deschanel , parue au JORF le 14 juillet de la même année , instaure la fête nationale de Jeanne et du patriotisme , avec participation de l'Armée pour lui rendre les honneurs !

Loi toujours en vigueur ....

O tempora , o mores aurait dit Cicéron .

 

Célébration à Saint Pierre de Rome de la messe de béatification de Jeanne d'Arc

Célébration à Saint Pierre de Rome de la messe de béatification de Jeanne d'Arc

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans france Histoire jeanne d'Arc Patrimoine
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 03:39

 

N'oublions pas cette phrase de lui :

" Pour moi , la France , c'est un village autour de son clocher "

La franchise de son discours lui a valu mainte condamnation

Les juges .....impartiaux ? pas sûr

Nous le soutenons toujours

fbr 10 mars 2017

 

 

 

 

Les orages s"amassent sur notre pays
Les orages s"amassent sur notre pays

Les orages s"amassent sur notre pays

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Polémiques france zemmour
commenter cet article
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 02:37

La mort des choristes  russes a inspiré , si l'on peut dire, aux survivants de la tuerie  de 2015 un article où ils se redévoilent , à croire qu'entre eux et les terroristes  se trame un concours entre ignominie et barbarie....

Retrouvez ici notre réaction de l'époque

fbr

 

Je ne suis pas Charlie

Je n'ai jamais été Charlie

Je ne serai jamais Charlie

Parce que la dérision sans frein n'est pas un art , pas plus que la grossièreté n'est un style   .......

Parce que la liberté d'écrire ou de contester doit être réelle , et que Raspail , Finkielkraut , Zemmour et Houellebecq ont droit aussi à cette dite liberté .

Parceque ce rassemblement de mode émotionnel , et à la mode , n'est pas la réplique à un acte de guerre , celle des barbares contre la civilisation .

Je n'irai pas défiler dimanche avec ceux , politiciens ou journaleux , qui ont dressé le piège dans lequel nous sommes pris : la juxtaposition de populations que tant sépare et que si peu réunit , et aggravé par leur laxisme ou leur électoralisme des dissemblances devenues mortelles

Je garderai des larmes secrètes pour ces victimes choisies par la haine , et pour ceux que le hasard a offerts à des monstres .

Et je dirai , en mon for interieur , ma gratitude , mon respect , ma tristesse aux policiers ou gendarmes tombés par devoir , ou blessés .

La prière , c'est cela , et non le hurlement souvent entendu ces deux dernieres années

9 janvier 2015 Francoise Buy Rebaud http://cerclehernani.over-blog .fr

 

Et nos compliments aux auteurs du désordre

Et nos compliments aux auteurs du désordre

Repost 0
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 14:37
Liberté et Identité pour nos crèches

Madame, Monsieur,


J'ai remis, mercredi dernier, avec Philippe Gosselin, à François Baroin, président de l'Association des Maires de France (AMF) la pétition contre « le vade-mecum sur la laïcité » que déja plus de 25.000 signataires ont partagée.

François Baroin a reconnu que le Vade-mecum ne devait pas avoir valeur contraignante, qu'il avait sous-évalué l'ampleur culturelle de ces sujets et qu'il intégrerait nos observations à une prochaine version.


Nous prenons acte de la courtoisie de François Baroin, mais nous resterons attentifs à l'enjeu de liberté et d'identité qui nous a mobilisés.


N'hésitez pas à nous communiquer tout évènement qui vous interpellerait, toute observation que vous souhaiteriez partager.


Cordialement,


Hervé Mariton

signaturepetition@droit-au-coeur.fr

Liberté et Identité pour nos crèches
Liberté et Identité pour nos crèches
Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Noël crèches france laicité
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 05:50

Nous avons des chapelles , de petits chateaux , des campagnes , et aussi des paysans sans lesquels la France ne serait plus la France


Oubliés eux aussi , ce qu'ils nous donnent , la vie , la terre qui ne ment pas
La voix humaine est une priè
re...

Nos forêts elles aussi oubliées ?


L"Etat en faillite fait feu de tout bois , mais le bûcher devrait être pour lui

Effacer des toponymes ne fera pas taire les mémoires,quand bien même le mémoricide aurait lieu , l ' Histoire un jour prendra sa revanche

Comment faire disparaître l’histoire et le passé local d’un village ou d’une région en incitant des maires à changer le nom de leur commune ? Le 11 février dernier, une proposition de loi pour « l’amélioration du régime de la commune nouvelle » était adoptée à une large majorité par les députés français. La loi a reçu le plein accord du Sénat quelques semaines plus tard.


Cette loi qui comporte des dispositions financières incitatives – regroupement de communes contre argent – ne serait-elle pas un écran de fumée visant à masquer le véritable objectif de l’Etat ? Faire disparaître les communes … et leurs passés.


La Chapelle-Basse-Mer et les communes « nouvelles »


On le sait, les dotations financières accordées aux communes de France s’effondrent. Résultat, les maires en mal d’argent sont parfois prêts à toutes les concessions pour obtenir des moyens financiers supplémentaires. N’y aurait-il pas là un chantage magistralement organisé ?


Le dernier exemple en date nous l’avons trouvé aux limites de la Vendée et de la Loire Atlantique. D’ici quelques semaines, les communes de La Chapelle-Basse-Mer et de Barbechat doivent se regrouper. On a proposé aux habitants de changer le nom de leurs communes en « Divatte sur Loire ». Or, la commune de La Chapelle-Basse-Mer porte ce nom depuis des décennies et fut, durant la Révolution française, le théâtre de massacres perpétrés par les soldats de la République.


Du génocide au « mémoricide » programmé


En 1794, 800 personnes, hommes, femmes, enfants, vieillards furent assassinés par les républicains. Les habitants, par le biais d’une pétition réunissant plus d’un millier de signatures, refusent le changement de nom de leur commune estimant que l’Etat veut effacer son passé, comme Reynald Secher l’a bien montré dans ses ouvrages et en particulier dans « Vendée : du génocide au mémoricide ». La France organise un révisionnisme légal.


Reportage en Loire Atlantique d’Armel Joubert des Ouches

http://la-semaine-de-reinformation-tv.com/

Les paysans de France vont ils disparaître ?
Les paysans de France vont ils disparaître ?

Des nouvelles d'un oublié parmi tant d'autres, le chateau de Sarcignan

"Sauvons le château de Sarcignan".

Merci à toutes et à tous pour votre très forte mobilisation concernant la Sauvegarde de notre petit Château. Nous sommes touchés par vos témoignages, conseils et encouragements. Malgré cette période estivale, bien orchestrée par nos élus, nous atteignons les 10.000 signatures.

Les négociations avec notre Maire, qui est en vacances depuis le 15 Juillet et ce jusqu'au 15Août, s'avèrent impossibles. Néanmoins, nous étions invités par 3 de nos élus : le 1er adjoint, le responsable du patrimoine communal en charge du dossier, le responsable en charge de l'administration générale et juridique, à une réunion informelle le 05 Août.

Nous nous y sommes rendus bien accompagnés par Rémi Desalbres, Architecte du Patrimoine, Marc Saboya Historien d'Art, spécialiste de l'Art contemporain, professeur à l'Université de Bordeaux III, Norbert Fradin, le créateur et le promoteur du Musée de la Mer et de la Marine de Bordeaux, Madame Lacoue-Labarthe, Directrice de la SAB, Yves Simone, guide et historien. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés du résultat de cette entrevue.

Des renseignements très intéressants ont été publiés, nous vous invitons à les consulter :
Un château néogothique bientôt détruit par la commune de Villenave d’Ornon
http://www.latribunedelart.com/un-chateau-neogothique-bientot-detruit-par-la-commune-de-villenave-d-ornon
L'article du site de la SPPEF
http://www.sppef.fr/2015/07/26/non-a-la-demolition-du-chateau-de-sarcignan-programmee-pour-le-10-aout/

Merci encore ! Continuez à vous mobiliser, à informer, et à fédérer ! Amis du quartier ou d’ailleurs, mobilisons-nous pour empêcher la destruction programmée, à partir du mois d’août, du Château romantique de SARCIGNAN du XIXe siècle au cœur d’un quartier de Villenave-D’Ornon !

Avec l’appui de la Société Archéologique de Bordeaux et de la SPPEF.


Michel POIRIER, Président,

Les paysans de France vont ils disparaître ?
Les paysans de France vont ils disparaître ?
Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Patrimoine Chefs-d'œuvre en péril france
commenter cet article
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 21:07

"Victoire définitive ou provisoire ? Arrêt des travaux de démolition ..."

nous avons tous remporté collectivement une belle victoire vendredi dernier, lorsque le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris a ordonné l’arrêt immédiat des travaux entrepris par la Fédération Française de Tennis (FFT) au Jardin botanique des Serres d’Auteuil.

Comme je vous l’avais indiqué, deux arrières petites-filles de Jean-Camille Formigé ont déposé fin septembre un recours sur le fond ainsi qu’un référé suspensif au nom du droit d’auteur, pour atteinte à l’intégrité de l’œuvre de leur ancêtre au jardin botanique. Elles font valoir que le jardin constitue un ensemble architectural et paysager constituant une œuvre originale, signée par l’un des grands architecte-paysagistes du XIXème siècle, aussi célèbre en son temps que Baltard et Eiffel.

Leur avocat maitre Philippe Zagury a souligné qu’il s’agit « d’une décision extrêmement rare en matière de protection de l’oeuvre d’un architecte ». Prise par mesure conservatoire, cette ordonnance d’arrêt immédiat des travaux (avec astreinte pour la FFT) est valable pour une durée de trois mois maximum, le jugement sur le fond devant intervenir dans l’intervalle.

Par un bienheureux hasard du calendrier, le jour même de cette décision du TGI, en tant que président d’Europa Nostra (fédération européenne du patrimoine culturel dont Denis de Kergorlay est le président exécutif) maestro Placido Domingo publiait un communiqué demandant l’arrêt des travaux aux Serres d’Auteuil.

Dans son communiqué, maestro Domingo précise qu’il a « deux passions dans [sa] vie, la première c’est la musique et le patrimoine culturel de l’Europe; la seconde c’est le sport.. ». « Il est donc difficile pour moi, ajoute-t-il, d’accepter que le développement du stade de Roland-Garros doive se faire en sacrifiant une partie d’un joyau d’architecture paysagère du XIXème siècle... ». Il lance un appel « à la mairie de Paris et aux autorités françaises... [pour] entamer un dialogue constructif avec toutes les parties concernées qui pourrait aboutir à une solution alternative qui permettrait à tout le monde d’en sortir gagnant ».

Bravo maestro ! En effet, nous les associations proposons depuis des années un projet alternatif d’extension partielle sur l’autoroute A13 qui n’a jamais été sérieusement examiné et comparé avec celui de la FFT, et qui « permettrait à tout le monde d’en sortir gagnant ». La balle est dans le camp de la FFT et de la Mairie de Paris.

Pendant ce temps, nous travaillons activement à divers recours, notamment au recours sur le fond des héritiers Formigé, et pour nous apporter votre aide financière, il vous suffit d’aller sur le site dédié de l’une des associations nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours,

la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF, à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.

Nous avons dépassé les 79 000 signataires, encore un petit effort pour atteindre le cap symbolique des 80 000 !

Merci encore pour votre indéfectible soutien, très belles fêtes de fin d’année à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil

Les vandales sont ici , et maintenant

Triomphe des faux écologistes , contre tout espoir


Comme le dit Didier Rykner , que nous remercions.

Triomphe des faux écologistes , contre tout espoir

Triomphe des faux écologistes , contre tout espoir

Les serres d'Auteuil ne sont pas sauvées , les lobbies du sport sont riches ....


Quant aux Verts , l'abattage de 450 arbres ne les gênent pas

Beethoven disait
"J'aime mieux un arbre qu'un homme "
et Georges Brassens
"Aupres de mon arbre , je viva
is heureux ...."

Mais il n'est chez les hommes politiques que bien peu de sages .

FBR

veuillez trouver ci-dessous le lien vers une tribune que je viens de signer sur un tout nouveau site, LE JOURNAL DU CLIMAT, dont le rédacteur en chef, Philippe Bonnet, n’est autre que celui des SOIREES DE PARIS, version Internet d’une revue culturelle fondée en... 1912 par Guillaume Apollinaire :

http://lejournalduclimat.fr/2015/12/04/serres-dauteuil-appel-au-president-de-la-republique/

Vous y trouverez les arguments que nous, les défenseurs du Jardin botanique des Serres d’Auteuil, faisons valoir depuis 5 ans pour tenter de sauver le jardin des griffes de la FFT (Fédération Française de Tennis) soutenue par la mairie de Paris. Comme je vous l’ai déjà suggéré, vous pourrez utiliser ces arguments afin d’envoyer un courriel ou un courrier au président de la République, avec copie aux responsables concernés.

Merci à toutes celles et tous ceux qui ont écrit au président de la République, par courriel ou courrier, et merci à celles ou ceux qui vont le faire, avec copie au premier ministre et à la ministre de l’Ecologie pour leur dire ceci :

Monsieur........ Madame......

Il serait scandaleux que la COP21 signe le massacre de l’un des plus beaux jardins de Paris, le Jardin botanique des Serres d’Auteuil, inscrit Monument historique et classé au titre des Sites ! Comme à Notre-Dame-Des-Landes, nous demandons l’arrêt immédiat des travaux tant que les recours n’ont pas été purgés !

Pas question de laisser la Fédération Française de Tennis (FFT), appuyée par la mairie de Paris, démolir les serres chaudes et abattre quelque 250 arbres ! Pas question de la laisser transformer les bâtiments inscrits MH de l'Orangerie et du Fleuriste en restaurants et guichets de vente Roland Garros!

Nous demandons également que soit enfin sérieusement étudiée et comparée la solution alternative d’extension de Roland-Garros sur l’Autoroute A13 proposée depuis 3 ans par les associations ! Il en va de la crédibilité de la France, hôte de la COP21 : comment vouloir œuvrer pour réparer la planète si vous laissez défigurer ce magnifique jardin botanique parisien où les jeunes générations viennent apprendre à connaitre la flore et les arbres du monde entier ?

Bien respectueusement,

Signature et adresse

Il vous suffit de faire un copier-coller et de l’envoyer aux adresses suivantes :

*courriel de la présidence: secretariat.presse@elysee.fr

*copie à Matignon (premier ministre)sylvie.marais-plumejeau@sgg.pm.gouv.fr;: emmanuelle.perrier-rosier@sgg.pm.gouv.fr

*copie à la ministre de l'Ecologie et du développement durable: secretariat.ministre@developpement-durable.gouv.fr

Si ces adresses de courriel sont saturées, vous pouvez réessayer plus tard ou envoyer un courrier au président de la République par la poste (inutile d’affranchir la lettre) :

Président de la République, Palais de l’Elysée, 55 Faubourg Saint Honoré 75008 Paris

Sachez par ailleurs que le beau livre publié par GALLIMARD en soutien à notre juste cause, intitulé POUR LE JARDIN DES SERRES D’AUTEUIL, sera présenté au célèbre SALON DU LIVRE DE BOULOGNE-BILLANCOURT ce week-end. Le photographe Jean-Christophe BALLOT sera sur place samedi et dimanche pour vous le dédicacer.

Pendant ce temps, les 7 recours des associations auprès du TA (Tribunal administratif) contre les permis de construire accordés à la FFT se poursuivent. Pour nous apporter votre aide financière, il vous suffit d’aller sur le site dédié de l’une des associations nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours,

la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :

http://www.sppef.fr/donner

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF, à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.

Nous avons dépassé les 78 000 signataires, il ne reste plus qu'à atteindre le cap des 80 000 !

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

SE MOBILISER A L'OCCASION DE LA COP21

Comme vous le savez, à la suite des terribles attentats du vendredi 13 novembre, le gouvernement a interdit les manifestations publiques en lien avec la COP21.

Mais il faut que nous nous fassions entendre, et je vous propose donc, comme je l’avais déjà fait en juin dernier, d’envoyer un courriel ou une lettre au président de la République, au premier ministre et à la ministre de l’Ecologie pour leur dire ceci :

Monsieur........ Madame......

Il serait scandaleux que la COP21 signe le massacre de l’un des plus beaux jardins de Paris, le Jardin botanique des Serres d’Auteuil, inscrit Monument historique et classé au titre des Sites !

Comme à Notre-Dame-Des-Landes, nous demandons l’arrêt immédiat des travaux tant que les recours n’ont pas été purgés !

Pas question de laisser la Fédération Française de Tennis (FFT), appuyée par la mairie de Paris, démolir les serres chaudes et abattre quelque 250 arbres ! Pas question de la laisser transformer les bâtiments inscrits MH de l'Orangerie et du Fleuriste en restaurants et guichets de vente Roland Garros!

Nous demandons également que soit enfin sérieusement étudiée et comparée la solution alternative d’extension de Roland-Garros sur l’Autoroute A13 proposée depuis 3 ans par les associations !

Il en va de la crédibilité de la France, hôte de la COP21 : comment vouloir œuvrer pour réparer la planète si vous laissez défigurer ce magnifique jardin botanique parisien où les jeunes générations viennent apprendre à connaitre la flore et les arbres du monde entier ?

Bien respectueusement,

Signature et adresse

Il vous suffit de faire un copier-coller et de l’envoyer aux adresses suivantes :

*courriel de la présidence: secretariat.presse@elysee.fr

*copie à Matignon (premier ministre) sylvie.marais-plumejeau@sgg.pm.gouv.fr; emmanuelle.perrier-rosier@sgg.pm.gouv.fr

*copie à la ministre de l'Ecologie et du développement durable: secretariat.ministre@developpement-durable.gouv.fr

Si ces adresses de courriel sont saturées, vous pouvez réessayer plus tard ou envoyer un courrier au président de la République par la poste, c’est gratuit :

Président de la République

Palais de l’Elysée

55 Faubourg Saint Honoré 75008 Paris.

De notre côté, nous les associations avons engagé 9 recours contre les permis de construire accordés à la FFT. Pour nous apporter votre aide financière, il vous suffit d’aller sur le site dédié de l’une des associations nationales reconnues d’utilité publique participant aux recours, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady :

http://www.sppef.fr/donner/

SVP Bien cliquer sur la case Faire un don : Serres d’Auteuil. Puis revenir en haut de la page et suivre les instructions pour finaliser le don.

Vous pouvez également envoyer un chèque à l'ordre de la SPPEF, à l'adresse suivante, en spécifiant au dos du chèque qu'il s'agit d'un don pour les Serres d'Auteuil:

SPPEF, Don Serres d'Auteuil, 39, avenue de La Motte-Picquet 75007 Paris.

Qu'il s'agisse d'un don en ligne ou par chèque, vous pourrez bénéficier d'une déduction fiscale à partir de 15 euros de don, comme vous le verrez indiqué sur le site de la SPPEF.

Encore un petit effort autour de vous pour atteindre le cap des 79 000 puis des 80 000 signataires !

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

comme je vous l'indiquais hier, en réaction à l'oukase du premier ministre enjoignant à la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal de signer le permis de construire un stade de tennis de 5 000 places dans le Jardin botanique des Serres d'Auteuil, nous les défenseurs de ce site patrimonial organisons dimanche une manifestation à notre façon.

Puisque le premier ministre brade le patrimoine architectural et paysager parisien, à notre tour de brader l'ensemble des plus beaux monuments français!

G R A N D E B R A D E R I E d u P A T R I M O I N E

En soutien au Premier ministre, partisan de doter la France de grands aménagements et équipements emblématiques pour soutenir la candidature française aux JO 2024,

les associations de défense du Jardin Botanique des Serres d’Auteuil vous invitent à la vente aux enchères des plus beaux joyaux de notre patrimoine:

Serres d’Auteuil, Bagatelle, la Tour Eiffel, Notre Dame, Le Mont Saint Michel, le Théâtre Antique d’Orange, etc, etc

Dimanche 7 juin à 14h30, 3 avenue de la porte d’Auteuil, Paris XVIe

A l’entrée du Jardin Botanique des Serres d’Auteuil (Grilles d’honneur) Métro porte d’Auteuil

Toute ressemblance avec des situations réelles serait non fortuite et totalement dépendante de la volonté de Matignon

Les médias aiment beaucoup notre idée!

A vous de vous y associer en grand nombre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bien amicalement,

Lise Bloch-Morhange, auteure de la pétition

CINQUIEME ANNEE DE RESISTANCE POUR LES SERRES D'AUTEUIL

Beaucoup d’entre vous m’ont signalé être choqués par l’arrogante campagne de publicité (un demi-million d’euros dit-on) entreprise par la Fédération Française de Tennis (FFT) en liaison avec le tournoi de Roland-Garros.

Quant à nous, les opposants à la dénaturation, amputation et bétonisation du jardin botanique des Serres d’Auteuil par la FFT appuyée par la Ville de Paris, nous ne sommes pas surpris.

Car cela fait maintenant près de cinq ans (les premiers signataires le savent bien) que nous nous heurtons à l’arrogance et l’intransigeance des dirigeants de la FFT, celles de Gilbert Ysern en particulier, qui ont toujours refusé de nous considérer comme des interlocuteurs valables :

que ce soit lors de la pseudo « concertation », ou lorsque nous avons présenté, en mars 2013, un Projet alternatif suggérant notamment une extension sur la partie de l'autoroute A13 située juste au nord de Roland-Garros. Solution écologique constituant une base de discussion, et qui avait d’ailleurs été retenue par la FFT elle-même au moment de la candidature de Paris aux JO de 2012. Ce refus obstiné d’un vrai dialogue nous a conduit à déposer de nombreux recours en justice.

Soutenus depuis le premier jour par le Groupe écologiste de Paris emmené par Yves Contassot, nous avons été rejoints depuis l’automne dernier par la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, qui entend faire respecter la loi à la FFT. Car le Jardin botanique étant non seulement inscrit Monument historique mais classé Monument naturel rattaché au Bois de Boulogne (loi 1930, décret 1957), il appartient au ministère de l’environnement de le protéger. Et c’est ce ministère qui refuse actuellement de signer le permis de construire un stade de tennis de 5 000 places dans le Jardin botanique, malgré les pressions de la FFT, du premier ministre et de la maire de Paris Anne Hidalgo (très occupée à octroyer la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris à Rafael Nadal le 21 mai!).

Depuis le début de l’année, le ministère de l’environnement comme le Groupe Ecologiste du Conseil de Paris (rejoint par l’UDI et la droite scandalisés par la bétonisation effrénée du Centre National d’Entrainement de la FFT en construction sur l’ancien stade municipal Hébert dans le XVIème arrondissement de Paris), soulignent les nombreuses irrégularités entachant le projet d’extension de la FFT (vœux du 18 mars, 26, 27 et 28 mai derniers), et ne cessent de demander une véritable étude indépendante sur le Projet alternatif des associations. (Pour plus de détails, on peut consulter l’excellent site de la Tribune de l’Art : www.latribunedelart.com).

Bien entendu, nous poursuivons notre combat auprès des tribunaux contre l’actuel projet d’extension de la FFT, et nous tenons prêts à attaquer le permis de construire s’il était par malheur accordé.

Mille mercis à toutes celles et ceux qui ont déjà fait preuve de générosité et à ceux qui vont le faire en envoyant un don à la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France présidée par Alexandre Gady), l'une des associations nationales reconnues d'utilité publique contribuant aux nombreux recours en cours:

www.sppef.org

Bien chaleureusement à toutes et tous,

Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil

RENDEZ-VOUS SAMEDI 21 MARS A 15 H DANS LES SERRES D'AUTEUIL

VENEZ NOMBREUX VENEZ EN MASSE






BEAUCOUP D'ENTRE VOUS ME DEMANDENT DEPUIS LONGTEMPS CE QU'ILS

PEUVENT FAIRE CONCRÈTEMENT POUR SAUVER LE JARDIN EH BIEN IL FAUT PROUVER


VOTRE ATTACHEMENT A CE MERVEILLEUX JARDIN TRIPLEMENT PROTÈGE ET GRAVEMENT


MENACE EN VENANT SAMEDI 21 MARS ET EN ALERTANT AUTANT DE MONDE QUE


POSSIBLE


MERCI DE RETENIR CETTE DATE DES MAINTENANT

TOUT DÉPEND DE VOUS

BIEN CHALEUREUSEMENT,

Lise Bloch-Morhange


porte-parole du Comité de soutien des Serres d'Auteuil

Serres d'Auteuil

Serres d'Auteuil

Mise a jour Mars 2015

Chers et fidèles signataires de la pétition SAUVONS LES SERRES D’AUTEUIL de toute la France et de l’étranger,


vous vous souvenez certainement que depuis mars 2013, des associations nationales de défense de l’environnement et du patrimoine opposées au projet d’extension de Roland-Garros sur le Jardin botanique (construction d’un stade de tennis de 5 000 places à quelques mètres du Palmarium) ont proposé un Projet alternatif d’extension sur la bretelle de l’autoroute A13.


Jusqu’à présent, ce projet n’avait été sérieusement pris en compte ni par la FFT (Fédération Française de Tennis), ni par la mairie de Paris, ni par la commissaire-enquêteur chargée de l’enquête publique l’été dernier (rapport proprement scandaleux).


Vous serez donc heureux d’apprendre que le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie a publié sur son site lundi dernier, 16 février, un rapport concluant à la faisabilité technique et juridique de notre Projet alternatif.


En effet, la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a demandé dans une lettre de mission du 22 décembre dernier que soit étudié notre projet alternatif en ces termes :


«Je souhaite que conformément aux engagements de la Conférence environnementale sur la démocratisation des procédures, dont fait partie l’étude de solutions alternatives, une mission du Conseil général de l’environnement et du développement durable procède à une expertise complète de ce projet alternatif [... ]».
Les deux experts nommés ont mené leur mission du 5 janvier au 6 février, concluant notamment :


«Dans son principe, la couverture de l’autoroute est jugée par la mission techniquement réalisable [....]. Par ailleurs aucun obstacle juridique ne s’oppose à la réalisation du projet alternatif [....]. »


Et les experts d’inviter la FFT à mener des études de faisabilité approfondies si l’on veut réellement comparer les deux projets d’extension.


On imagine la fureur des dirigeants de la FFT à la lecture de ce rapport. Le directeur général, Gilbert Ysern, s’est empressé d’exprimer son « incompréhension », déclarant notamment « On a fait les choses dans le dialogue et la concertation ».


Déclaration stupéfiante, alors que depuis plus de quatre ans, les opposants à la dénaturation, amputation et bétonisation du jardin botanique des serres d’Auteuil se sont heurtés au refus du dialogue aussi bien de la part de la FFT que de la mairie de Paris (parodie de concertation, etc, etc).


Bien entendu, la FFT n’a pas manqué d’en appeler au gouvernement et à la mairie de Paris. Et bien entendu, la maire de Paris s’est empressée d’émettre mardi dernier un communiqué exprimant son soutien à la FFT, mettant en garde contre un éventuel retard du projet d’extension de la FFT qui serait « un très mauvais signal envoyé au CIO » (allusion à l’éventuelle candidature de Paris aux JO de 2024 ).


Rien de changé, donc, dans la position de la mairie de Paris, aussi peu soucieuse de son patrimoine que de l’environnement, l’année même où la Conférence Paris Climat va se dérouler dans la capitale en décembre prochain.


Par contre nos alliés de la première heure, le Groupe Ecologiste de Paris (GEP), rappelle, dans un communiqué, par la voix d’Yves Contassot, que « les élus écologistes n’ont cessé de demander à la FFT et à la Ville de Paris une étude réellement indépendante sur cette alternative ». Tandis que la co-présidente du groupe souligne que « cet exemple, tout comme Sivens ou Notre Dame des Landes, démontre une nouvelle fois que les enquêtes publiques ne peuvent suffire à éclairer les décisions. ».


Espérons que la prise en compte de la parole des opposants va se confirmer et une véritable concertation s’instaurer enfin, afin que Roland-Garros et le Jardin botanique des Serres d’Auteuil puissent continuer à voisiner en toute harmonie....


En attendant nous poursuivons les recours engagés, et vous pouvez adresser un don pour rétribuer les avocats à l'une des sociétés nationales reconnues d'utilité publique, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), présidée par Alexandre Gady:
www.sppef.org


Mille mercis à toutes et tous de leur fidèle soutien,


Lise Bloch-Morhange


Porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil

Des nouvelles des serres d'Auteuil [Mis à jour 22 décembre 2015]

BIEN CHERS ET FIDELES SIGNATAIRES DE LA PETITION SAUVONS LES SERRES D'AUTEUIL,



je voudrais d'abord remercier toutes et tous ceux, très nombreux, qui ont adressé avant les vacances un courrier à la commissaire-enquêteur chargée de l'enquête publique sur le permis de construire déposé par la Fédération Française de Tennis (FFT) appuyée par la Ville de Paris.


Je peux vous assurer qu'une telle mobilisation est remarqable et n'a pas manqué d'être remarquée. Je vous rappelle qu'il s'agit notamment du permis de construire un stade de 5000 places dans le Jardin botanique des Serres d'Auteuil, qui s'en trouverait dénaturé, amputé et bétonné.


Nous attendons donc le rapport de la commaissaire-enquêteur pour la mi-octobre, et je ne manquerai pas de vous tenir au courant de la teneur de ce rapport, qui n'est que consultatif mais qui a son importance.


Le permis de construire doit ensuite être présenté à la Commission supérieure des Sites et des Paysages, puis être soumis au ministère de l'Ecologie. Ce sont les deux dernières étapes.


Dans cette double perspective, il serait souhaitable que nous puissions atteindre les 60 000 signataires, et je compte sur vous afin d'y parvenir.


Par ailleurs, comme vous le savez, nous poursuivons plusieurs recours en justice contre divers éléments du projet d'extension de Roland-Garros, et vous pouvez apporter votre contribution à l'une des sociétés nationales reconnues d'utilité publique participant à ces recours, la Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France présidée par Alexandre Gady:


www.sppef.org


Merci encore de votre fidèle et actif soutien, et merci de faire en sorte que nous puissions atteindre le chiffre symbolique des 60 000 signataires.

Des nouvelles des serres d'Auteuil [Mis à jour 22 décembre 2015]
Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Patrimoine france espaces verts serres auteuil
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 21:48

Y aurait il des courants d'air négationnistes dans les rues de Lyon


La marche aux flambeaux du 8 décembre serait interdite ....?


Je veux croire que cette manifestation purement traditionnelle et priante ne sera pas un des
martyrs de notre identité
Sinon , pourquoi demander aux Lyonnais de poser sur leurs fenêtres les petits lumignons commémoratifs pour remplacer la fête des lumières

L'enfer est pavé de bonnes intentions , messieurs des autorités , mais les mauvaises sont comme le nez de Pinocchio


Jambes courtes et nez long

fbr 5décembre 2015

Lugdunum Suum VII : 8 décembre 2014 [2015]

Le 8 Décembre, cette année encore, nous monterons à Fourvière, toujours plus nombreux pour honorer la Sainte Vierge, protectrice de Lyon. A l’occasion de la 7ème édition de « Lugdunum Suum » faisons revivre et briller la tradition à la lueur de nos torches.
Fenottes et Gones, tous à Lyon le 8 Décembre !

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans france culture patrimoine
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 12:12

Petit " a parte "

En fait de féminisme , George Sand , 1804 -1876 , soit Aurore-Lucile Dupin de Francueil (son père est aide de camp du prince Murat ) , descendante du Maréchal de Saxe , parée du prénom de son ancêtre Aurore de Koenigsmark , a fait bien mieux !

George Sand

George Sand

Épouse du baron Dudevant , mère de deux enfants , elle les élèvera seule , étant tres vite séparée de son mari et mènera une vie peu conformiste, entre Paris et le domaine de Nohant hérité de sa grand mère paternelle .Garçon manqué dans son enfance , elle s'habille en homme,

G.Sand en habit d'homme

G.Sand en habit d'homme

ne cache pas ses liaisons , exprime des opinions libérales ; mais on lui pardonnera tout pour le rôle joué dans la geste romantique et le nombre de ceux qu'elle réunissait à Nohant ou à Paris : Delacroix , Musset , Balzac , Liszt , Flaubert , Dumas entre autres . Et de l'amour et des soins prodigués à Fréderic Chopin qui composa à Nohant beaucoup de ses oeuvres .

Domaine de Nohant
Domaine de Nohant

Domaine de Nohant

Et, le temps passant, pour le cycle prenant de ses romans en l'honneur des paysans de souche de son Berry bien aimé ; qui n' a pas lu et relu La petite Fadette , François le Champi , La mare au diable ?

Le Berry
Le Berry
Le Berry

Le Berry

La citer ici , c'est la séparer , la distinguer de celles qui n 'ont eu ni son intelligence , ni ses dons , ni sa finesse et sans doute pas l' amour du pays et des gens de ce pays .
Elle a d'ailleurs écrit à Flaubert en 1871 :


"Cette Commune est une crise de vomissements et des Saturnales de la folie "


A nos lecteurs de rechercher dans leurs encyclopédies la réponse de l'auteur de Madame Bovary .....

La bonne dame repose à jamais dans le cimetière de Nohant sous une dalle, selon son voeu , cachée de feuillage comme la tombe de sa grand mère.


En foule les paysans étaient accourus à son enterrement .


Quel meilleur destin ?


FBR 8 mai 2015

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans france Histoire peinture arts
commenter cet article