Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2019 6 02 /02 /février /2019 04:01

 Deux fêtes  sont proches, dont la célébration oublie de donner les sources et les rites .

 

Andrea_Mantegna.jpg

Andrea Mantegna

Purification de la Vierge et présentation de l'enfant Jesus au Temple  1460

 

Remarquer les costumes contemporains du peintre, l'enfant emmailloté sur tout le corps, comme à l'époque ,et la beauté du visage de la très jeune mère .

 

Du latin festa candelorum, fête célébrée avec  des chandelles allumées , en procession .

 

 

 

Ainsi la Chandeleur , en février , Purification de la Vierge Marie . Cette fête des rencontres , Ypapanti des Grecs , s'illuminait de cierges allumés en reconnaissance à celle  qui repoussait les épidémies de peste ,  de mal des ardents , et autres fléaux qui sévissaient  en France et en Europe .

 
Chaque foyer en gardait un dont la flamme ne devait pas s'éteindre avant que la cire ne soit épuisée ; et il était important d'accompagner ce cérémonial par la confection de crêpes , qu'on faisait sauter hors de la poële  en tenant une pièce , d'or de préférence , dans la main .
 
Cela se sait et se fait peut être encore , comme le dicton d'Ile de France :
 
A la Chandeleur, l'hiver se passe ou prend vigueur .
 
Dans la salle commune , chacun montrait son tour de poignet , , ce qui n'était pas facile au dessus d'un âtre   : compétition famliliale , car jeunes et vieux vivaient ensemble  et perpétuaient tradition et affection .
 
Les actuels  mouroirs cachent les ""anciens "", et les petits s'en vont à la crèche ,qui n'est plus celle de l'Enfant Jesus , mais une garderie
 
Ces images datent de peu après  la Grande Guerre /
 
Quant à Mardi Gras , enturbanné de déguisements et exacerbé de danses , qui sait encore  ce qu'il annonce ?

 
Tout d"abord le défilé du Boeuf gras , dont on va se nourrir avant la période "de vaches maigres ", celle de jeûne et d'abstinence qui ne s'achèvera qu'au jour de Pâques .
 
C'est le jour de Carême Prenant  , ou Caramantran en Provence , où le peuple a coutume de prendre du bon temps avant les austérités du Carême . Car tout bon chrétien se doit de respecter ,durant la période qui précède la Passion du Christ, une rigoureuse abstinence , c'est à dire interdiction de tout plaisir terrestre , de nuit et de jour ,  semaines  bien longues où seule une alimentation de survie à base de poisson  est  admise ; d'où ce débridement en bouffonneries , mascarades , costumes grotesques  , et ultime bombance . C'est Carnaval  : Caro vale , adieu la viande , et aussi lait et beurre , seuls les malades et  les futures mères sont dispensés de "faire maigre " . Le peuple  des villes et des campagnes laisse souvent traîner la fête jusqu' à midi du Mercredi des Cendres . L' abstinence  est levée à Pâques .Mais on "fait maigre"  , pour rappel de la mort du Christ toute l'année ,chaque vendredi
 
Rares sont ceux qui l' observent  strictement par les temps qui courent.... Toutefois on s'interdit en cette période les repas copieux et le vin en abondance , ce qui  par contraste fait apprécier davantage les joies de Pâques. Ce Carême , même atténué,  est donc plus sévère que le Ramadan , qui n'impose de jeûne que du lever au coucher du soleil , permet la nuit tombée les meilleurs mets et ne concerne pas les autres plaisirs de la vie.
 
N'oublions pas cette rude école de discipline et d'austérité  qui a forgé bien des caractères .
 
Sic transit virtus 
 
fbr
Le cortège quitte l"abattoir ,c'était autrefois , les danses provençales demeurent
Le cortège quitte l"abattoir ,c'était autrefois , les danses provençales demeurent

Le cortège quitte l"abattoir ,c'était autrefois , les danses provençales demeurent

Du même Andrea MANTEGNA que notre photo titre,saint  Sébastien

On se plaint de savoir peu de choses sur sa vie

Graveur et peintre , il s'engagea avec enthousiasme dans le mouvement de la Renaissance

On lui doit de beaux portraits

Pour mieux le connaitre, voici deux autres oeuvres émouvantes

   Cette vierge serrant son enfant a déja perçu le       souffle du destin au dessus de lui ......

 

....et  le Saint Sebastien exposé au Louvre,  tableau  plus connu que le peintre. Son titre est en fait  "Le bouclier" ,  le  martyr en offrant son corps  aux flèches détourna de la villes  les maux qui la menaçaient .

 

Sebastien , fils d'un Gaulois et d'une Milanaise, était un centurion de haut grade, de noble réputation et ami de Diocletien

Ami tant que l'empereur ne sut pas qu'il était devenu chrétien et qu'il soulageait ceux qui allaient être martyrisés dans leur prison , selon la loi : Un seul empire , une seule  religion

Il fut condamné une première fois à être transpercé de flèches , mais miraculeusement sauvé , il reprit ce sacerdoce, et rejugé , il fut lapidé .

Un témoignage aurait permis de retrouver son corps, qui serait inhumé aux Catacombes de Rome

Notre grand Claude Debussy lui a consacré un Mystère , comme  ceux donnés jadis sur les parvis de nos cathédrales

Partager cet article

Repost0