Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 00:00
http://masmoulin.blog.lemonde.fr/files/2010/12/delacroix-bouquet-de-fleurs-sur-une-console.1292477953.thumbnail.jpg         
  
Voeux pour l'An nouveau
 
Comme nous le chuchote encore en  secret  à chaque visite l'ermite prié jadis par l'ange  de fonder l'abbaye devenue  la Merveille du Mont Saint Michel :
"Soyez quiêts "......, même si nos temps sont difficiles . Tel est le souhait que nous formons pour nos lecteurs .

http://www.routard.com/images_contenu/communaute/photos/publi/033/pt32646.jpg
 
 
Puis 2013 ? Armons nous pour cette année d'endurance et d'esprit de résistance : l'essentiel de notre âme française , notre langue , notre culture ,  insidieusement menacées , ont besoin de nous , et de nouvelles générations . Rappelons  nous  ces vers de Charles Péguy :
 
Deux mille ans  de labeur ont fait de cette terre
Un réservoir sans fin pour les âges nouveaux......                                             
 
                                                                                                                                                      
La cathédrale de Chartres vue de la plaine de Beauce
Vous nous voyez marcher sur cette route droite...
La route nationale est notre porte étroite.
Un homme de chez nous , de la glèbe féconde
A fait jaillir ici d'un seul enlèvement,
Et d'une seule source et d'un seul portement                                        
En votre assomption la flèche unique au monde.....
 
Vous nous voyez marcher , nous sommes la piétaille.                                       L'élysée
Nous n'avançons jamais que d'un pas à la fois
(En )vingt siècles de peuple et vingt siècles de rois.....
Vers un dernier carré , le soir d'une bataille  .
Nous arrivons vers vous de Paris capitale,
C'est là que nous avons notre gouvernement,
Et notre temps perdu dans le lanternement,
Et notre liberté décevante et totale .
Nous arrivons vers vous du noble Hurepoix...
D'autres  viendront vers vous du noble Vermandois....
Un vignoble du beaujolais en France
D'autres viendront vers vous des palais et des geôles .....
Mais c'est toujours la France, ou petite ou plus grande
Le pays des beaux blés et des encadrements
Le pays de la grappe et des ruissellements,
Le pays de genêts , de bruyère , de lande .
          
Présentation de la Beauce à Notre Dame de Chartres
 
fbr 1er Janvier 2013
Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Voeux
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 16:00

      Merci à Benoit Doerr

Crèche de Noël, Prieuré de Thierenbach, Jungholtz



En Alsace, la fête de Noël est indissociable des marchés de Noël et des crèches, parfois vivantes, qui jalonnent toutes les villes mais aussi les petites bourgades de la région. Chaque village rivalise d’imagination afin de faire sortir de l’ombre cette date à la fois sacrée et magique pour l’ensemble de la chrétienté. Pour cela, il suffit de venir s’immerger dans le folklore local pour en être irrémédiablement habité et sentir les ailes de la félicité divine se poser sur vos épaules… Mais pas seulement, les illuminations, les odeurs d’épices et autres produits du terroir vous envahissent petit à petit, les idées de cadeaux originaux fourmillent au gré des balades dans ces marchés.


Quoi de mieux que de prendre un des hauts lieux de pèlerinage alsacien,  le prieuré de Thierenbach, connu pour ses guérisons miraculeuses depuis qu’une image de la Sainte Vierge y  fût trouvée par des enfants sur au 7ème siècle et sur lequel fût bâti une chapelle dédiée à la Madone.

Il faut remonter vers l’an 730 pour trouver trace de moines bénédictins venus évangéliser la région. Ainsi, dès le début de la présence du christianisme dans la région, Thierenbach fit office de lieu de culte pour les populations locales. Mais ce n’est que beaucoup plus tard que sa renommée franchit d’autres frontières. Un notable de Soultz, ville toute proche, atteint d’une maladie incurable aurait fait vœux de donner ses biens s’il parvenait à guérir lors d’une de ses visites à la chapelle. Cette grâce lui fût accordée et il se fit moine à Cluny dans l’ordre des bénédictins. Ses récits auprès de ses condisciples firent tellement sensation que le père Abbé Pierre le Vénérable se rendit sur les lieux. Il fût tellement enchanté par la beauté et la quiétude des lieux qu’il décida d’y faire construire un prieuré vers l’an 1130. Depuis lors, la réputation des lieux ne s’est pas fait démentir et l’on ne compte plus les remerciements adressés à la Sainte Vierge pour les guérisons ou grâces qu’elle a apportées à ceux, croyants, qui étaient dans le désespoir et le malheur.


Oui, Noël c’est aussi cela, ce miracle qui fit venir au monde l’enfant Jésus  que  nous célébrons  dans la joie et le partage. C’est aussi le premier symbole de notre civilisation bi-millénaire qui a survécu à toutes les atteintes et les crises qu’on a voulu lui infliger  , et tout encore . Le prieuré de Thirenbach fût lui aussi victime de destructions au travers les âges lors de la guerre de Trente ans, sous la Révolution ou lors du premier conflit mondial, mais à chaque fois fût reconstruit. Gageons que le miracle de Noël, comme à Thierenbach, se reproduira , par et pour  ceux qui ont la foi et la volonté de préserver notre culture.

 Noël est vivant et le restera dans le cœur et l’esprit des hommes…

Benoit Doerr


  Basilique Notre Dame de Thierenbach et le sapin de Noël de 39  m...

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Voeux
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 00:00

 

 
 

http://www.paris.fr/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=96157&role=2

 

        

L'enfant roi du monde et les lumières de Noël , grande fête de la chrétienté 
    

 
Le 24 décembre , à minuit , s'achève  l'Avent (du latin adventus ), les quatre semaines avant Noël ,  anniversaire de la naissance du Christ . Le calendrier de cette période est accompagné , à chacun des  dimanches ,  d'une bougie , symbôle du retour de la lumière à la Sainte Luce , le saut d'une puce . La couronne dont s'ornent les portes ou les tables  , ronde comme le soleil à son lever, doit aussi les porter.

http://us.123rf.com/400wm/400/400/melastmohican/melastmohican1206/melastmohican120600020/13974418-scene-de-la-nativite-est-une-representation-de-la-naissance-de-jesus-telle-que-decrite-dans-les-evan.jpg                                                         
 
Noël ! Ce nom , cri d'allegresse au Moyen Age , reste t il celui de notre   grande fête religieuse , ou simple jour de cadeaux réciproques en famille et entre  amis ?
 L'absence de crèches symbôliques dans les vitrines  et dans certaines écoles  , même pas remplacées par le sapin de coutume nordique  , nous le fait craindre .
 
Nos temps sont difficiles .....Les Romains du Bas Empire ont dû ressentir ce vide lorsque la flamme des  âtres dédiés aux mânes des ancêtres s'éteignit , faute de mains fidèles pour la ranimer chaque jour .
 
Quoi qu'il en soit , le mystère de  la naissance de Jésus , sa puissance métaphysique ont  inspiré bien des maitres , compositeurs ou peintres .
                                                            
http://img.over-blog.com/600x482/3/00/56/39/TABLEAUX/Georges_de_La_Tour_001.jpg
http://mban.nancy.fr/fileadmin/media/Visuels_oeuvres/Peinture/17e/Coypel_Nativite.jpg
 
Ces oeuvres de maîtres français  du XVII ° sècle ("Adoration des bergers " par Georges de La Tour (1593 -1652) - "Nativité" par Noël Coypel (1628-1707) témoignent de  la ferveur qui les animait , dans ce clair obscur où sur  les visages se lisent tout en finesse de profonds  sentiments,

 

 
Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Voeux
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 10:18

               Marianne_Lagriffoul.jpg             ME0000006433_3.JPG

A vous , amis lecteurs ! nos voeux les meilleurs
 La formule  traditionnelle que nous savons depuis notre enfance ne vaut que porteuse d' estime ,  d'attachement et de  sincérité .   
 
 C'est donc ensemble que nous allons  adresser des   voeux à notre pays , par de grandes voix .
 
 Joachim du Bellay
"France , mère des arts , des armes et des lois , ....
.....Je remplis de ton nom les antres et les bois....
France , France, réponds à ma triste querelle .
Mais nul , sinon Echo, ne répond à ma voix .  Les regrets
 
nous pourrions ajouter en songeant à Clovis :"Qu'as tu fait de ton baptême ?..."  
 
Que jamais nous ne nous résignions  à oublier notre Histoire
 
/  Alfred de Musset
"J'étais seul , l'autre soir , au Théatre Français ,
Ou presque seul : l'auteur n'avait pas grand succès .
Ce n'était que Molière , et nous savons de reste
Que ce grand maladroit , qui fit un jour Alceste
Ignora le bel art de chatouiller l'esprit....
....J'écoutais cependant cette simple harmonie
Et comme le bon sens fait parler le génie .
J'admirais quel amour pour l'âpre vérité
Eut cet homme si fier en sa naiveté
Quel grand et vrai savoir des choses de ce monde
Que lorsqu'on vient d'en rire on devrait en pleurer  " "Une soirée perdue juillet 1842
 
Que jamais nous  ne nous  résignions  à oublier nos Lettres  .
 
Paul Verlaine
"Mère de France aussi , de qui nous attendons
Inébranlablement l'honneur de la Patrie "            à ma mère Marie
 
Que nous sachions toujours le sens de ces mots
 
  Charles Péguy
"Nous arrivons vers vous de Paris capitale
C'est là que nous avons notre gouvernement
Et notre temps perdu dans le lanternement
Et notre liberté décevante et totale " 
mais
"Deux mille ans de labeur ont fait de cette terre
Un réservoir sans fin pour les âges nouveaux....
Et c'est toujours la France , ou petite ou plus grande " La tapisserie de Notre Dame"
 
Que nous mettions un terme à ce "lanternement "
 
Cette plainte  resurgit au fil des siècles ,  dans les temps de péril
La France se déconstruit sous nos yeux , refusons  cette chute au  Bas Empire :


 Jean Raspail
"Assurément il subsistera ce qu'on appelle en ethnologie des isolats , de puissantes minorités  , peut être une vingtaine de millions de Français , qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s'obstineront  à rester conscients de notre culture  et  de notre histoire telles qu'elles nous ont été transmises de génération en génération ......il s'agira en quelque sorte d'une communauté de la  perennité française ."
Et peut être , " les derniers isolats résisteront ils  jusqu'à s"engager dans une sorte de reconquista , "tel est le voeu du prophétique auteur du "Camp des Saints "
 
 
Changer de millesime , n'est ce que changer  de chiffres ? Ou serait ce comme pour les grands crus ?
Au vigneron de le savoir . Soyons cette année  les vignerons  de notre culture
FBR


7 janvier 20012
 
La  magnifique cité médiévale de Carcassonne , abandonnée aux pillards et aux intempéries  , fut relevée de ses ruines  par les volontés  de Prosper Mérimée , responsable sous Napoléon III des monuments historiques ,  et du   tout jeune alors  architecte Viollet le Duc , qui sauva également Notre Dame de Paris . Elle est maintenant  admirée de millions de visiteurs.
Qu'il en soit de même pour la France .
 
"Là où il y a une volonté , il y a un chemin "
 

 


 


 
   



Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Voeux
commenter cet article