Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 03:11

Eglise de St Pierre de Bredons-Cantal

Je signe l'appel de Denis Tillinac pour sauver nos églises

Résistance.

Parce que nos églises, même désaffectées, ne sont pas destinées à devenir des mosquées, Denis Tillinac et “Valeurs actuelles” lancent un appel pour préserver ces sentinelles de l’âme française. Certaines déclarations récentes appelant à ce que des églises soient transformées en mosquées ont provoqué chez les Français une émotion susceptible de favoriser les pires amalgames en ces temps où le terrorisme islamiste ensanglante la planète et commet des crimes en plein Paris. Elles offensent gravement les catholiques, ainsi que de nombreux imams attachés à la singularité de leur foi et de leur pratique cultuelle. Une église n’est pas une mosquée, et prétendre que “les rites sont les mêmes” relève d’un déni de réalité scandaleux. Croyants, agnostiques ou athées, les Français savent de la science la plus sûre, celle du coeur, ce qu’incarnent les dizaines de milliers de clochers semés sur notre sol par la piété de nos ancêtres : la haute mémoire de notre pays. Ses noces compliquées avec la catholicité romaine. Ses riches heures et ses sombres aussi, quand le peuple se récapitulait sous les voûtes à l’appel du tocsin. Son âme pour tout dire.

De Michelet à Marc Bloch, aucun de nos historiens n’a méjugé cette évidence. Les maires de nos communes rurales, fussent-ils allergiques au goupillon, entretiennent tous leur église avec une sollicitude filiale. Elle ennoblit leur village ; à tout le moins, elle le patine et ils en conçoivent une fierté légitime. L’angélus que sonnent nos clochers scande le temps des hommes depuis belle lurette. Sur celui du tableau de Millet, il a beau n’être qu’un point infime à l’horizon, il atteste une pérennité culturelle par-delà les aléas historiques. Feu le président Mitterrand connaissait les ressorts intimes de l’imaginaire national : un vieux clocher d’église se profilait sur ses affiches électorales, et sa symbolique n’avait pas de connotation cléricale. Elle racontait l’histoire de France dans une langue accessible à tous nos compatriotes. Ils tiennent à la laïcité de l’État et à la liberté de conscience et de culte qu’il lui incombe de protéger. Pour autant, ils ne peuvent tolérer la perspective d’une pratique religieuse autre que catholique dans leurs églises. Même celles de nos campagnes, souvent vidées de leurs paroissiens par l’exode rural. Elles continuent de témoigner ; leur silhouette au-dessus des toits contribue à un enracinement mental dont nous avons tous besoin pour étayer notre citoyenneté.

Du reste, rien ne prouve qu’elles resteront vides ad vitam aeternam. La France n’est pas un espace aléatoire, et elle n’est pas née de la dernière pluie médiatique : quinze siècles d’histoire et de géographie ont déterminé sa personnalité. Cet héritage nous oblige, de quelque souche que nous provenions et de quelque famille politique que nous nous réclamions. Inscrits au plus profond de notre paysage intérieur, les églises, les cathédrales, les calvaires et autres lieux de pèlerinage donnent sens et forme à notre patriotisme. Exigeons de nos autorités civiles qu’il soit respecté ! Le confusionnisme trahit une méconnaissance de notre sensibilité et ferait peser une menace sur la concorde civile s’il n’était clai rement récusé au sommet de l’État.

 

Denis Tillinac

Cliquez sur le lien ci-après pour signer la pétition sur le site de Valeurs Actuelles

Deux églises de mon Forez,une autre du Maconnais , et notre Mont Saint Michel dans la brume
Deux églises de mon Forez,une autre du Maconnais , et notre Mont Saint Michel dans la brume
Deux églises de mon Forez,une autre du Maconnais , et notre Mont Saint Michel dans la brume
Deux églises de mon Forez,une autre du Maconnais , et notre Mont Saint Michel dans la brume
Deux églises de mon Forez,une autre du Maconnais , et notre Mont Saint Michel dans la brume

Deux églises de mon Forez,une autre du Maconnais , et notre Mont Saint Michel dans la brume

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans églises Polémiques Patrimoine
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 02:06
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         ution et doit sa survie  aux moines  qui  vivent                          ue en lots sous la Révolution ndue  vendue en lotsots comme bien nationalaet doit sa resurrection aux moines qui y viventtional

ution et doit sa survie aux moines qui vivent ue en lots sous la Révolution ndue vendue en lotsots comme bien nationalaet doit sa resurrection aux moines qui y viventtional

Qui de nous ne connait les Moines du Barroux ? Moins nombreux peut être , ceux de l'Abbaye de Lagrasse ,qui ont suivi leur long chemin contre le temps et l'oubli

La foi peut renverser les montagnes . .Et aussi magnifier le sens de la beauté , et ,  de l'âme à l'esprit , puis de l'esprit à la main , opérer une ressurection . Honneur aux moines de Lagrasse         !

 

 Le célèbre Mardi Gras , ce 28 février , serré de pres par le jour des Cendres 1er mars puis le  dimanche  5 mars ouvrent  le temps du  Carême .

Nous  célébrerons Saint Joseph le 20 mars , l'Annonciation le 25 , et cheminerons ainsi vers la Semaine Sainte et Pâques

C"est bien  le moment de rappeler l"Abbaye et le prodigieux travail de restauration accompli par ses moines , qui souligne la belle alliance entre la spiritualité et l'oeuvre des mains

L" abbaye , vendue en lots sous la Révolution, puis laissée à l'abandon, ne doit sa survie qu'au long travail des moines qui y vivent

Ici Saint  Joseph , à qui Dieu avait confié la garde de Jesus et de Marie , initie l'enfant au travail du charpentier         charpentier      u charpentierLes moines ont suivison exemple charpentier

Ici Saint Joseph , à qui Dieu avait confié la garde de Jesus et de Marie , initie l'enfant au travail du charpentier charpentier u charpentierLes moines ont suivison exemple charpentier

Mercredi des cendres  entrée en Carême          Honneur aux moines de Lagrasse  , par eux a survécu l"                                                                                              bbaye fondée sous     Charlemagne                                  ne                                             bbaye fondée sosu Charlemeagne                                                                                                                                                                         A             bbaye de Lagrasse
Pour mieux les connaitre www.lagrasse.org

Pour mieux les connaitre www.lagrasse.org

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans religions églises chrétienté
commenter cet article
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 11:50
REVUE DE PRESSE : « CES CLOCHERS DESTINÉS À LA DÉMOLITION »

Plusieurs de nos articles font état du délabrement de notre patrimoine religieux , et de leurs destruction parfois volontaire .
Nous vous soumettons aujourd'hui ces articles de la Fondation du Patrimoine qui ne font que confirmer nos craint
es .


FBR 4 mars 2015

Le groupe de presse Ebra s'est penché lundi 2 mars 2015 sur l'appel lancé par le député Frédéric Lefebvre pour la sauvegarde des églises menacées de démolition. Diffusé sur dix supports papiers (DNA, le Progrès de Lyon, Le Dauphiné libéré, Le Républicain Lorrain, L'Est républicain, Le Bien public, Le Journal de Saône-et-Loire, Vosges Matin, L'Alsace, Vaucluse matin), l'article met en lumière l'action de la Fondation du patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine religieux.


« Ces clochers destinés à la démolition », par Patrick Barrère
[...]
Questions à François-Xavier Bieuville, directeur général de la Fondation du patrimoine


"Quel service proposez-vous aux maires qui ont des difficultés à payer la rénovation de leur église ?
La Fondation du Patrimoine ouvre une souscription sous forme de mécénat populaire. Nous collectons les dons qui boucleront le tour de table financier du projet. Attention, nous intervenons en complément des subventions publiques. Nous sommes capables d’émettre des reçus pour des défiscalisations.

Grâce à la large diffusion de cet article, TF1 s'est rendu à Tours pour filmer la Basilique Saint-Martin qui fait l'objet d'une souscription lancée sous l'égide de la délégation Centre de la Fondation du patrimoine.


TF1 - journal de 13h
Présenté par Jean-Pierre Pernaud, diffusé le 2 mars 2015
Reportage de Jean-Philippe Elme et Pascal Schély

Eglise Saint-Georges des Gardes
Eglise Saint-Georges des Gardes

Eglise Saint-Georges des Gardes

Basilique Saint Martin Tours

Basilique Saint Martin Tours

PRÉSERVER LE PATRIMOINE RELIGIEUX : UNE EXPERTISE DE LA FONDATION DU PATRIMOINE

Chaque année, la Fondation du patrimoine se place en tant qu'acteur incontournable de la préservation du patrimoine religieux.
2014 ne déroge pas à cette règle car la Fondation a collecté 7,9 millions d'euros grâce à 22 992 donateurs, pour sauvegarder églises, chapelles, temples, synagogues et objets de culte !


Depuis 2002, 4.400 lieux de culte ont pu être sauvegardés grâce à la Fondation du patrimoine et ses généreux donateurs. Des milliers de projets qui ont permis de collecter 56 millions d'euros ! Et sur la seule année 2014, 474 souscriptions (sur 875 lancées) concernaient le patrimoine religieux. Des chiffres qui montrent la confiance des porteurs de projets et des donateurs dans la Fondationdu patrimoine pour mener à bien ces collectes de fonds*.


75% des porteurs de projets sont des communes de moins de 2 000 habitants, dont 60% comptent moins de 500 habitants. Ces collectivités s'adressent à la Fondation pour la sauvegarde de biens majoritairement non protégés (ni inscrits, ni classés au titre des Monuments historiques). Tandis que les églises sont les édifices les plus soutenus (plus de 60%), la Fondation s'engage aussi pour restaurer des chapelles (12%), du mobilier (11%), des temples (1,4%) et des synagogues (0,5%). Sont également restaurés grâce à nos aides des cathédrales, des abbayes, des peintures murales, des calvaires...


Consciente de son importance dans le paysage de la restauration patrimoniale et dans le souci de défendre notre héritage spirituel dans toute sa diversité, la Fondation du patrimoine réserve depuis 2005 un fonds spécifique aux patrimoines juif et protestant, qui a permis d'aider plus d'une centaine de projets.
A noter : en 2015, ce fonds s'ouvre aux patrimoines orthodoxe et musulman.


*La prédominance de ce type d'action ne résulte pas d'un parti pris de la Fondation du patrimoine, mais bien de la demande des porteurs de projets : collectivités publiques et associations.

REVUE DE PRESSE : « CES CLOCHERS DESTINÉS À LA DÉMOLITION »

TF1 AU SOMMET DE LA BASILIQUE ST-MARTIN DE TOURS

La Ville de Tours s'associe à la Fondation du patrimoine pour lancer une souscription internationale en faveur de la restauration de la basilique Saint-Martin.


► La signature publique de la convention de souscription aura lieu mardi 10 mars 2015 à 19h, au cours de la "Soirée des mécènes" à l'Hôtel de Ville de Tours.


La basilique Saint-Martin de Tours est un monument unique du patrimoine français, réalisée par le célèbre architecte Victor Laloux (qui construisit également la Gare d’Orsay). En février 2014, la statue de Saint Martin, qui surplombe le dôme de la basilique, est déposée dans l'urgence, menaçant de céder à tout instant. Un diagnostic est confié à un architecte du patrimoine, avec pour objectif de dresser un bilan sanitaire de l'édifice, complété par une étude de faisabilité des travaux à envisager. Il apparaît nécessaire d'entreprendre un programme de travaux de restauration afin de garantir la pérennité de l'édifice. Les travaux porteront sur la restauration dela statue, du dôme, le traitement des fissures structurelles et l'humidité de la crypte. Ces travaux devront être achevés en 2016, l’année de jubilé du Saint, correspondant au 1.700e anniversaire de sa naissance.
Le montant des travaux est estimé à 1 709 000 € HT. L'Etat et les collectivités locales devraient participer à hauteur de 800.000 € au financement du projet. Il reste donc environ 900.000 € à la charge de la commune. L'appel au mécénat populaire doit permettre de collecter au moins 600.000 € de dons. Soutenez ce projet emblématique en faisant un don !


Je découvre le projet et je fais un don

Saint-Martin Basilique de Tours

Saint-Martin Basilique de Tours

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Histoire églises chrétienté
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 23:23
Comment sauver l'église Saint-Hilaire de Mortagne et ses vitraux des Guerres de Vendée

Vendredi 6 juin, nous vous donnons rendez-vous à Saint-Hilaire de Mortagne pour une conférence débat avec Guy Massin Le Goff… pour une action de sauvegarde de nos églises et dire un grand NON aux buldozers de Gesté !

Comment sauver l'église Saint-Hilaire de Mortagne et ses vitraux des Guerres de Vendée

Conférence à la salle Saint-Hilaire, près de l’église, rue du calvaire à Saint-Hilaire de Mortagne
Le président de l'Association « Mortagne Patrimoine de Vendée » lance un nouveau cri d'alarme pour la sauvegarde de l'église Saint-Hilaire de Mortagne. A son invitation 3 personnalités du patrimoine interviendront le vendredi 6 juin :


- Maxime Cumunel de l'observatoire du patrimoine religieux,
- Guy Massin-Le Goff, conservateur des antiquotés religieuses du Maine-et-Loire,
- Julien Bourreau, conservateur des antiquités et objets d'art de la Vendée

Les 3 intervenants répondront aux 2 questions suivantes, thèmes de cette soirée :
« Pourquoi et comment sauver notre patrimoine ?


L’église Saint-Hilaire de Mortagne est-elle un cas d’école pour la Vendée ! »

Comment sauver l'église Saint-Hilaire de Mortagne et ses vitraux des Guerres de Vendée

Vous souhaitez faire un don pour l'église Saint-Hilaire de Mortagne et sauver se vitraux des Guerre de Vendée !

Comment sauver l'église Saint-Hilaire de Mortagne et ses vitraux des Guerres de Vendée
Repost 0
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 10:17
Quand les cloches se tairont...le muezzin chantera plus fort .

Dans un article daté du 12 février 2014 , sans s'aviser que lui même , avec bien d'autres , a contribué au phénomène, le bien pensant La Croix écrit :
" La misère des églises parisiennes est devenue une réalité bien visible pour les Franciliens comme pour les touristes ."


Il nous signale l'intervention du "World Monument Fund "( la charité , Mesdames et Messieurs ! ), le " travail de Sisyphe " dénoncé par l'architecte en chef de la DRAC , à court de subventions , et relaie le cri d'alarme de " SOS Paris " et de l'Observatoire du patrimoine religieux .


Qui doute du fait que la gauchisation de la capitale , le laïcisme de 'l'Education ex nationale , le règne des jeux de cirque, panem et circenses , l'indifférence du personnel politique , l'incurie de l'Etat propriétaire,et hélas le manque de charisme de certains évêques ou prêtres on détourné les fidèles du chemin de la messe et l'oubli du denier du culte .


La province , touchée pourtant par le départ des jeunes gens et l'âge des résidents des campagnes , résiste mieux au délabrement , et même en temps de crise sait ranimer ses racines et trouver les moyens, par dons petits ou grands et mécénats , de restaurer ses chapelles , églises et cloîtres. C'est que l'amour du " petit pays "est encore vivace , transmissible et contagieux ....

Photo de la Madeleine entourée de filets contre les chutes de pierres.
Photo de la Madeleine entourée de filets contre les chutes de pierres.
Photo de la Madeleine entourée de filets contre les chutes de pierres.
Photo de la Madeleine entourée de filets contre les chutes de pierres.

Photo de la Madeleine entourée de filets contre les chutes de pierres.

Suivant cet exemple , le diocèse de Paris , pourtant simple affectataire, a lancé " Avenir du patrimoine à Paris ", pour la collecte de fonds destinés à la restauration des églises menacées , avec en priorité Saint Merri , la Madeleine , et. Saint Augustin .


Là va tout se jouer : les mécènes qataris ou d'autres pays du Golfe ne seront certes pas , et Dieu merci !! interessés par le projet .Nous allons voir si les "bobos " ont une once de foi en notre civilisation et ouvriront leur bourse, comme l'ont fait les visiteurs ou mécènes de Saint Germain des Prés, européens, américains ou asiatiques, en réunissant depuis 2011 deux millions d'euros ; ce qui a décidé la Mairie de Paris , un peu honteuse (?) à commander des études pour la rénovation des lieux .

Saint Germain dés Prés

Saint Germain dés Prés

Quoi qu'il en soit , la fille aînée de l'Eglise (France , qu'as tu fait de ton baptême ?) traîne les pieds devant les joyaux du Patrimoine, quand l'éternelle Russie , par ses chefs et par ses habitants , a relevé les ruines et réparé les saccages de de cinquante années de communisme .Quand l'Allemagne , par associations, nombreux dons privés (les fêtes de famille se signalent par un don collectif ) par souci politique du patrimoine, assure son maintien (cf.la revue "Monumente " )


En France, des élus ! mais on a les élus qu'on mérite ....organisent dans certaines villes l'abrasage de son patrimoine religieux

Une civilisation et une religion sont indissociables , il faut le dire et redire , et c'est parfois dans une église que l'Esprit se révèle , comme nous le dit Paul Claudel .C'est là aussi que s'apprend la méditation, lorsque l'organiste dans sa tribune fait murmurer ou gronder les grandes orgues, et je connais un athée qui ressortit bouleversé d'une messe en grégorien, en l’abbaye de Randan, et qui me confia les larmes aux yeux qu'il venait d'échapper au matérialisme .

Dimanche , nous penserons tous au refus de l'U.E. d'inscrire ses racines chrétiennes dans le marbre...

FBR 21 Mai 2014

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Patrimoine églises islam
commenter cet article