Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2018 6 19 /05 /mai /2018 03:41

image001.png                           

Nous ne sommes pas condamnés , Dieu merci , à déplorer souvent , trop souvent ! les erreurs et la laideur de l'art contemporain , d'authentiques artistes nous éblouissent encore .....

 

En ce mois de mai riche en rappels religieux , retrouvez ici un artiste et l'exposition que lui a consacrée le Musée de Fourvière d'art religieux à Lyon en 2011

 

Trésor de la cathédrale de Chartres

 

" Goudji , des mains d'or et de feu "

 

Goudji , connu sous  ce seul prénom  ,   est né en 1941 en Géorgie , dans une famille cultivée de tradition chrétienne orthodoxe . Il accomplit des études d'art complètes aux Beaux Arts de Tbilissi , puis de Moscou, et endure tout ce qu'impose la vie en Union soviétique  : appartements communautaires , suspicion , pénurie de tout , y compris du matériel nécessaire au travail artistique , et la contrainte de servir le régime , sans pouvoir quitter le territoire .

 

"Il n' y avait en ce temps que deux solutions pour un citoyen soviétique... dit-il .Se

faire aplatir par le système , au  Photo de Goudji et de son épousedétriment de soi , ou  résister , au risque d'être brisé ."

Des évènements marquent sa vie : d'abord, dans sa treizième année sa découverte  du Christ   dans une église  , alors que , baptisé clandestinement , il n'a pu recevoir d'instruction religieuse , interdite.

Puis en 1969  son mariage  à Moscou avec une jeune femme qui travaille à l'Ambassade de France , Catherine  , fille d'André Barsacq , lui-même né en Crimée , qui fut le  metteur en scène des pièces de théatre de Jean Anouilh.

Apres cinq ans  de démarches difficiles , Georges Pompidou réussit à faire venir à Paris l'artiste , qui assure  y être né  en 1974 , aphorisme qui illustre ce changement de vie éclatant . Paris et la liberté l'éblouissent , puis notre patrimoine , que Catherine lui fait découvrir en un tour complet de France : toutes nos cathédrales , les ruines de Jumièges , le Mont Saint Michel  le marquent . La découverte de ses oeuvres le font inviter ensuite dans tous les pays d'Europe  ." Voir ces merveilles que je ne connaissais pas me remplit d'un bonheur sans pareil " , En 1978 il  reçoit notre nationalité .

                                       le bracelet en dents de loup de lapi (lazuli)       

     bracelet dents de loup lapis lazuli

Goudji avait rencontré de vieux dinandiers , un Grec et un   Arménien , qui avaient fui  les Turcs, et appris auprès d'eux l'utilisation de leurs outils , notamment le façonnage  des bigornes . Echappant  en France aux stéréotypes imposés par le Parti , il peut enfin réaliser un rêve : créer des bijoux . Hubert de Givenchy , séduit par la beauté de ces pièces inspirées de l'antiquité de l'époque byzantine ou paleo chrétienne , organise une exposition dans une galerie rue Saint Honoré , puis d'autres  admirateurs , dont Gérard et Sophie Capazza , (qui ont restauré en galerie d'art une ferme abandonnée à Nançay , le village d'Alain Fournier en Sologne ) ,J.Santrot , C.Bernard .

 

A   Conques , on peut admirer ce reliquaire aérien

 

Au début Goudji ne travaille que le cuivre , plus tard il apprivoisera les pierres précieuses ,

dont les noms chantent autant  collier semi rigideque les couleurs :   lapi-lazuli, jaspe, calcédoine pyrite, cristal de roche, tourmaline , aventurine , sodalite, agate, améthyste ,  dont il assortit les teintes subtiles au vermeil  ou à l'or ,  dont elles irisent les contours , ou à l'argent massif pour en illuminer   les reflets  ; qui ne rêverait de ce bracelet carolingien ?

Peuvent figurer parmi les bijoux  les épées d'académiciens qui lui furent demandées , dont celle d'Alain Finkelkraut, dont le choix a pu combler les amis des animaux domestiques et nos artisans de France profonde , rappel  en somme de  mugitusque boum de Victor Hugo

  

Mais l'aspiration profonde de l'artiste, exprimer sa foi  , n' est pas encore    exaucée ; depuis  sa découverte d'une fresque représentant le  Christ marchant sur les eaux du lac de Tibériade , dans une église où il s' est glissé en trompant la vigilance de ceux  qui   en interdisent l’accès , il veut créer " des objets de culte , uniques , dans un matériau noble pouvant défier le temps , objets de" beauté à la gloire de Dieu  ". Grâce à F.Mathey il obtient   du Comité français de l'Art sacré    la commande de mobilier liturgique pour une exposition à l'abbaye de l'Epau; remarqué par l'archiprêtre de notre Dame , qui devient évêque de Chartres , il réalise pour la cathédrale autel , cathèdre, lutrin , ambon, offerts par les dons des fidèles , le mécénat du CLAL , ou de particuliers , tel ce joailler de Lyon donateur de  l'émeraude de la Croix de l'autel de Chartres .

 Les commandes affluent  , dont celle des Capucins qui offrent à S.S Jean Paul II ,  lors de la béatification du Padre Pio ,  cette sobre croix de procession ,  le reliquaire présenté par le moine et le chandelier de l'acolyte

 

                                                              sobre croix de procession                             

                                   

 

 

 

 

 

 

 

 

Rational de Jean Paul II par Goudji, en médaillon

   rational de Jean Paul II

L'exposition de Fourvière  réunit beaucoup de ces œuvres d'art et de foi prêtées par églises et cathédrales , où elles magnifient les symboles religieux .Citons , pour nos lecteurs qui aimeraient contempler ces superbes  objets liturgiques  : la Grande Trappe de Soligny , l'évêché de Blois , l'abbaye de Sept Fons , la cure d'Etampes , la basilique de Lourdes , Paray le Monial ,la cathédrale de Chartres ,  Notre Dame de Paris  , l'église de Fribourg en Suisse , le monastère des Capucins de San Giovanni en Italie .

 

Mais les objets usuels : vasques , vases , hanaps , aiguières ..

Grand bassin aux anses de jaspe , réceptacle de l'eau purificatrice ,

 

prennent entre   ses mains une vie mystérieuse , celle d' un monde où se  révèlent  beauté      et   signes   spirituelsou décoratifs , comme  cet oiseau  captif ou âme blessée,qui prennent entre   ses mains une vie mystérieuse , celle d' un monde où

 l'oiseau d'or

se  révèlent  beauté      et   signes   spirituels ,

 

                                           coursier à la selle d'orpeut être celui  que l'oiseau va conduire à son chevalier , et à la quête du Graal .....

Mais sans doute avons-nous besoin de la licorne ,de l 'aigle et du Taureau

 non pas ennemis , mais ensemble vigilants,  pour réveiller  nos forces  que  ce siècle matérialiste et niveleur tente d'étouffer .

L'inspiration ne quitte jamais Goudji  ." Pour être orfèvre , il faut être aussi un peu forgeron, "dit-il , et c'est un travail physique , qui accomplit ce que l'esprit a conçu et que l'œil vérifie sans cesse : forme , équilibre des volumes , harmonie des couleurs . "Maître d'art " , il reçoit des élèves pour le leur transmettre, mais se désole qu'ils ne sachent pas dessiner , ni ne connaissent  l'histoire de l'art , savoirs sans lesquels il n'y aura que des "spécialistes sans curiosité ", donc pas de relève ....

 

             

                           

Certes , mais c'est le génie qui donne à ces pièces si particulières leur vibrante sérénité  ou l' irrésistible élan du Roi Cerf-Volant .

 Des expositions  ont  consacré dans le monde entier cette œuvre de passion et de lumière .

fbr 19 mai 2018

 

 

 

 

lCouple de licornes vigilantes

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
une nouvelle fois, je souhaite avoir la possibilité de joindre M.Goudji pour un ancien projet à remettre en valeur à Reims (bsilique).
Répondre
F
Goudji , site

goudji@goudji.com
F
voyez ,mon père, le site
goudji@goudji.com
A
Je souhaite avoir l'adresse de M.Goudji,pour reprendre avec lui un ancien projet (resté lettre morte) pour la basilique s.Remi de Reims.
Répondre
B
Citroen a été le premier fabricant européen originaire d'adopter la méthode de production. Bientôt, les entreprises ont dû avoir des lignes de montage ou de risque se ruiner; entreprises qui ne l'ont pas, avaient disparu.
Répondre
W
These artifacts look beautiful! I admire the tenacity of Goudji to suffer from all the oppression due to Russian communist rule and yet come up on top. His story is the perfect example of perseverance hitting gold in the end.
Répondre
C
Lignes pures et fluides qui brillent de la lumière des objets qu'elles commentent. Goudji est génial et servi parfaitement par cet article.
Bravo.
Répondre