Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 23:33
Les lecteurs d" Hernani aiment l'histoire de France , et nous le disent .
Nous  transmettons bien volontiers ce message.

 

Madame du BARRY à Pont aux Dames

 

le samedi 19 mars 2011 à partir de 10 heures

 

du_barry.PNGLa dernière maîtresse de Louis XV fut enfermée, à la mort du roi, dans l’abbaye cistercienne duPont aux Dames, rasée, comme beaucoup de ses sœurs, hélas, à la révolution.Nous n’avons certes pas l’intention d’en faire une sainte de vitrail, mais nous voulons retracer certains traits de sa vie, de son caractère, son action de mécène des arts après Madame dePompadour, et par-delà ses charmes incontestables qui ont enflammé les sens du roi, (lessuperbes pastels de Madame Vigée-Lebrun* sont là pour en témoigner) de sa gentillesse : j’enveux pour preuve le fait qu’elle revint après sa libération revoir les religieuses dont elle avait sufaire ses amies ; or l’ordre de Cîteaux, si ce n’est pas la Trappe, n’est pas exactement un ordrerelâché !Nous sommes loin, ici, de la légende noire sur son compte, et des chansons colportées par lesharengères, futures tricoteuses.

 

Comme ce sera le cas pour Louis XVI : « qui veut noyer son chien l’accuse de la rage » sanscompter la jalousie des hommes, bien sûr, et des femmes pour sa beauté...

 


Madame du Barry et Rose Bertin

MADAME DU BARRY Jeanine Huas

Madame du Barry à Pont aux Dames

 

rose bertin

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

visit 21/07/2014 15:07

I bet she was a very kind woman, by nature. Her actions justify that and it’s really hard to find persons like that in the real world and it’s a hard fact to accept. Great cover picture and her face reflects her beautiful mind too.