Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 01:54
Rubrique culturelle de la lettre du Rif
Mercredi 30 septembre,se,posait la question : nos chères "des  Racines et des Ailes " étaient elles désormais un mutant?  Deviendraient elles une de ces banalités que nous refusons ?
Des Caraibes  ,ce n'étaient que clichés géotouristiques ,  ou des aperçus  de monuments livrés aux intempéries par la négligence créole ou le ressentiment politique, que quelques volontaires courageux tentaient d'arracher au délabrement,et curieusement occupés par des enfants ou des gens âgés pour la pratique de leurs activités .
 Préfiguration du destin de notre propre patrimoine.?....à frissonner .....
  
Mercredi 7 octobre ,nous retrouvons une émission de qualité sur la magnifique Venise , éternelle et périssable , que même la ,par bonheur brève ,  visite  des collections de F.Pinault ne gâche pas  (significatif,par ailleurs ce drapeau breton que le milliardaire fait hisser quand il est sur place ).Si art contemporain il y a , comment justifier ,ou expliquer que ces "artistes" aient la création lugubre ,macabre
ou grotesque ?  ( Par exemple la monstrueuse nana de Nicki de Saint Phalle qui encombre l'entrée de l'Ambassade de France à Lisbonne ) Pourquoi tant de bruit pour certains, Koons ,Soulages ,et si peu pour d'autres ,par exemple J.M.Folon disparu récemment ,ou E.Bilal  (voir son bel Animal'Z ) . L'art contemporain est un marché  , dites vous ? Un aquamanile du XIII ° siècle  haut de 27cm.a  été acquis ,en mai , 68150 € , et un "fauteuil  " de plastique violet de N de Saint Phalle 51250€   : choquante différence entre valeur et titrisation
 
Cercle Hernani
 
Thème de notre Manifeste l'an dernier , l'exposition qui  déshonorait "nôtre " Versailles,Une autre en est elle digne , celle de Xavier Veilhan ? On le dit , et après visite nous en reparlerons .
 
Autre thème du  même Manifeste ,les malheurs de la Maison de Molière.
  Hélas  , notre cri de révolte   (Hernani !) , n'est pas près de s'éteindre .
 
Dans un article indigné  du Figaro Magazine du 5 septembre , Jean Luc Jeener accuse :"on a ravagé la
Maison. Coupables : :les acteurs ,les administrateurs successifs ,les pouvoirs publics ,les critiques mais aussi et surtout nous ,les spectateurs, , qui avons laissé faire cela parceque l'on s'habitue à tout "(page 68 .)  Pierre Dux disait en 1984 dans le même Figaro Magazine :"Aujourdhui  la Comédie Française ne remplit plus sa mission ".
 
Nous l' avions constaté  en 1984  en effet ,lors d'une représentation de" Bérénice ," que la diction  et les déplacements à l'extrême ralenti  d'acteurs  bridés ou sermonnés rendaient incompréhensible et soporifique. Mais du moins les spectateurs consternés n'applaudissaient ils pas , ce qui donna le temps à l'un d'eux de se lever,au premier balcon ,et de prononcer hautement et intelligiblement :"Et Racine mourut pour la seconde fois ",dans un silence de sépulcre.  En 1991 ,autre incongruité (le mot est faible ):un" Malade imaginaire " dans des décors peints pour une classe de maternelle ,avec seau hygiènique  (eh oui !) près du fauteuil d'Argan ,dans une frénésie de courses et de bruits proches du mauvais cirque . Mais il se trouvait  une part du  public pour "en rajouter" ,et ce n'étaient pas des enfants ! que la réprobation d'une autre part rendit,à la longue  ,à la réserve.
 
Récemment les Lyonnais,ravis de la parfaite diction et de l'intelligence du texte de jeunes acteurs de la Maison en tournée ,ne regardaient ils pas stupéfaits  Alceste embrasser violemment Oronte sur la bouche, après s'être roulé sur le sol ? Le créateur etait cette fois
 
Cette dictature des metteurs en scène , qui sévissent aussi  à l'opera, dénoncée par les comm entaires du public sur Arte ,après la représentation de l'Idoménée de Mozart à Aix , (Olivier Py ) ,va t elle perdurer ?
La récidive n'existe pas que chez les délinquants  : bien que madame Mayette se dise sidérée par la "lecture " de Bérenice (encore) d'un certain Linyekula ,on remonte à grands frais l'inepte "Ubu  roi  "    Musset Marivaux ,Montherlant ou Anouilh resteront  au placard.
 
Se trouvera t il un public assez sot pour s'en réjouir ? Serait il comme ces pauvres animaux  nourris  en batteries , auxquels on ne donne jamais que le même insipide ou écoeurant brouet ,et qui  finissent par refuser toute autre nourriture ?
 
Hernani , Hernani !!
 
Un peu de lecture
 
Avez vous envie de rire ? Alors faites vous prêter,comme moi , le dernier succès d'un "regretté" Président,car il ne vaut pas une chipette d'€ .Fond et forme dérisoires,à deshonorer les Académiciens.
Ensuite relisez "Le taxi mauve " de Michel Déon :

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Des Racines et des Ailes
commenter cet article

commentaires

Durand 01/12/2010 08:04



Sauvegardons notre patrimoine...