Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 15:28

objet d'un reportage , la Turquie

Voici l'église Sainte Sophie , achevée en  537 ,défigurée par quatre minarets  ,  actuellement musée que certains en Turquie voudraient transformer en mosquée  .

L'ancienne Byzance ,devenue Constantinople  en 324  avec l'empereur Constantin converti au christianisme ,  avait été  fondée un siecle avant J.C. par Byzas , un  Hellene .

Cité prospère ,capitale d'un empire réunissant des morceaux de l'empire romain d'Orient,  elle est prise de force en  1453  par l'Ottoman Mehmet  , qui profane  la basilique en appuyant sa main sanglante sur la porte qu'il enfonce . En  1458 ses habitants dépossédés de leurs demeures fuient les janissaires , et la cité devient Istambul ,capitale de l'empire ottoman .

 r

        

 

sainte Sophie   style encore romain , avant la prise de Byzance, image réalisée d'apres d'anciens documents  ci dessus

Nous avons regardé avec interêt et .....amusement ! le documentaire , ou condensé de documentaires , ce 22 septembre 2017 entre 15 et 16 heures sur Arte

Cette histoire , en rien Histoire mais plutôt hagiographie pour touristes,commence par la présentation de palais de Topkapi à Istambul  ,résidence des sultans  de jadis, aussi dite Sublime porte, nom que portera ensuite l'empire lui même , que les manuels  scolaires oublient complètement , pour quelle raison ?

Aucune mention n'est faite  du nom originel de cette capitale de l 'empire byzamtin qui prit la suite de l'empire romain ,ce qui revient  à nier  l'existence d'une civilisation brillante  et chrétienne au profit de  l' irruption d'une tribu  anatolienne et musulmane  dont la  force résidait en sa brutalité et son ambition .

On  donne  de surcroit , dans un commentaire succint ,  l"empire ottoman comme le  fondateur du monothéisme , comme si les christianisme n'était pas apparu  avant la prise en 1453 de Byzance -Constantinople ,  avec la naissance et la mort de Jesus , le Christ, qui ouvre notre ère ,; serait ce pour en effacer l'importance ?

Le film est adroitement embelli de belles  photographies

 

porte

                                  interieur

                                            

qui détournent l'attention du spectateur sur les moyens utilisés par les Ottomans   pour occuper les pays d'Europe; c'est à dire le glaive et la conversion forcée à l'Islam  , pays cités  dans le commentaire ,  notamment  la Bulgarie , la Hongrie , la  Croatie ,la Bosnie -Herzégovine  la Grèce ,le Montenegro, l'Albanie ,la Serbie , la Roumanie ,l'Arménie   Pour entraver leur libération sont envoyés de bachi bouzouks  , mercenaires  formés par l'armée ottomane  de janissaires, et choisis pour leur cruauté .Silence du récitant

Silence aussi sur les deux sièges de Vienne   , ci dessous  les Turcs tenus en échec par les Viennois en 1529 , puis celui gagné par le Polonais Sobieski  en 1683 à la tête des armées  coalisées pour repousser les Ottomans,

 

 

 

Ces sièges , dont le récit est tres présent chez les Viennois et les Autrichiens ,  avaient été   engagés par les Ottomans pour asservir l'Europe en sa totalité ,mais  glorieusement gagnés  par les armées unies des pays d'Europe : les auteurs les ont écartés du   récit  d'Arte ,pour minimiser leur éclat  semble t il.Tout comme la victoire  de Lépante , ci dessous  , en 1571 , qui ébranla l'empire ottoman par la destruction de sa flotte pirate  qu'il reconstitua  par la suite ;

 

                                                        

 Cette bataille navale bataille lfut menée par une coalition européenne maritime  pour détruire les flottes ottomanes prédatrices  : mais le  récit  du ""commentaire "établit bien au contraire un amalgame   entre les  pirates qui pillaient les navires de commerce et capturaient les passagers soumis à rançon ou déportation ,  et les corsaires qui les pourchassaient  pour sauver  les prisonniers de l'esclavage et récupérer les cargaisons  ; les nôtres n'avaientant rien à voir avec les fameux prédateurs les  frères Barberousse  :Kheyr ed Din         , ici l'ainé  en  son repaire de l ilot El Djezair    que les Français venus laver  l'affront du "coup d'éventail , transfoermérent en Alger                                                  

                                                                        

Voir les récits  de 1613 de Johannes Wild , allemand longtemps prisonnier des geoles ottomanes  et egyptiennes vassales ,et de leurs concurrents les Barbaresques ,qui vendaient leurs prisonniers , notamment les jeunes femmes ; sur!es marchés pour harems On apprend alors , oh surprise  !, qu'Alger n"était rien d"autre qu'un petit port ,simple repaire de pirates turcs, sur une côte tenue par la Sublime Porte ; ceci  coupe court aux affirmations en vogue ENA et Sciences Po ,  de journalistes et " historiens '"sur l'existence d'une Algérie antèrieure à la venue des Français en 1830  , qui mit  fin  aux exactions  en Mediterranée, et à la vente d'esclaves (réplique à la provocation du "coup d'éventail  ")

   la traite des blanches , jeunes femmes capturées par les pirates barbaresques  ou ottomans

Le territoire n" était  peuplé en plaine et montagne que de  de tribus kabyles ou berbères rivales, que la France de Napoleon III s"efforça de pacifier et de fertiliser, en traitant le plus important de leurs chefs , Abd el Kader , avec beaucoup d'égards

 

Force aussi aux auteurs  de citer  mais rapidement la victoire de la baie de   Navarin  de 1827 , livrée par des navires  francais   ,russes et anglais  qui permit à la Grèce martyrisée de gagner son indépendance en 1832 ;ils présentent   ce fait   comme moteur de la décadence ottomane, pourtant largement  commencée par la concussion et la prévarication des sultans et de leurs  pachas et beys

Le projecteur une fois mis sur Soliman le Magnifique , en médaillon , à l'apogée se l"empire , qui fut un admirateur mais aussi l'ennemi de l'Occident, presque aucun renseignement n'est donné sur ses successeurs ,dont certains essayèrent d'être réformateurs , d'autre restèrent des barbares affichéset tortionnaires avérés  , tel Murad V, bourreau  présumé de la Bulgarie  , génocide anti chrétien qui fit en 1876 et selon le rapport d'Eugène Schuyler , plus de 15 000 victimes , reconnu  vollens nollens par la Turquie , qui  tente encore de nier celui des Arméniens

                Murad V en règne au moment du massacre de BataK

 8 000 Bachi -bozouks auraient été expédiés sur les lieux de la révolte

 

                           

   

 

      

 

 

 maison dévastées et ossuaires  apres le massacre de Batak

                                                                            

 

                                 

                                                                            

Mais  en fin de reportage (?) les  auteurs   précisent  a minima que l"art ottoman fut un copie , présentée en "inspiration ", des arts de l'ère  chrétienne  , de la technique romaine et des mosaïques byzantines . Il était temps ....

Reste à savoir le pourquoi de cette émission  , où il n'est pas dit que les Ottomans furent les alliés des Allemands dans les deux guerres mondiales ,ce qui acheva leur  effondrement , et  on ne parle  pas du réformateur  Mustafa Kemal dit Ataturk , dont Erdogan s"applique à dévaster les bienfaits pour leur substituer  un régime islamique qui prendrait  la relève de Daech au coeur de notre continent......

Ce  regard sur  cette  prétendue  "aube des civilisations " est il proposé pour  inciter les élus du Parlement  européen  à l"entrée d'une Turquie fondamentaliste dans une U.E. déja déboussolée ?.

On peut le craindre . et Ies dissimulations  signalées ici ne font pas honneur à leurs auteurs

fbr  24  septembre 2018

Voir sur Hernani toute    l'histoire  de l'empire turc  ""la Sublime porte ",

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Françoise Buy Rebaud