Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 23:39
RIccardo Muti au festival de Salzburg
RIccardo Muti au festival de Salzburg

RIccardo Muti au festival de Salzburg

Les Opéras "revisités"ne nous attirent plus , mais une fois n'est pas coutume , "AÎDA  de Verdi  à Salzburg nous a séduits.

 

Oh ,pas pour sa mise en scène  "'entre Orient et Occident' selon son auteur , une 'Iranienne    cosmopolitisée  , qui a réussi l'impensable : ne pas affubler les acteurs de cette tragédie  de l"Antiquité de costumes contemporains ; il est vrai qu'au  choix  nous avions vestes de prêtres du Grand temple ,hieratiques  parures asiatiques  d'or , masculines tuniques blanches nipponnes ou coréennes , voiles noirs intermédiaires entre burka  et atours  de deuil  du siécle dernier , chèche ou  fez du roi Farouk , sans oublier quelques messieurs bottés à la nazi , référence qu'il est interdit d'omettre.

 

Le décor de murailles et gradins en béton blanchâtre ne mettaient pas en valeur les robes  , magnifiques il est vrai  , des deux cantatrices, dans le bleu nuit , le gris doux  , l'écarlate ou le jonquille , irisées par d"habiles jeux de lumière , qui seyaient     à toutes deux ,et à leur morphologie

Elles sont belles toutes les deux   , Nemenchuk penchant vers une Callas à ses débuts, mais là n'est pas la question , la beauté n'est que le reflet de l'âme et de la sensibilité , et chacune en déborde .

 

Manquaient pourtant quelques palmiers  et leur oasis et leur sable, pour  situer la tragédie en son lieu et sa psychologie d'avant JC ,  car nous ne venions pas pour le décor , mais pour Riccardo Muti,  , Anna Netrebko ,   à double nationalité , russe et autrichienne et la troisième vedette , Ekaterina Nemenchuk aussi de même double nationalité , toutes deux formées à l'incomparable méthode russe d'enseignement de la musique .

 

Une fois n'est pas coutume
Une fois n'est pas coutume

Il est est  interessant de les entendre et voir ensemble , leurs talents de comédienne restant différents , quand leurs voix se ressemblent parfois : timbres voisins , chauds et puissants , ou illusion acoustique  créée par leur proximité  sur scène ? Nemenchuk offre des graves profonds , l'agilité de Netrebko des finesses qu'un critique a qualifiées de ""filetés d'or"; la pureté des sons et la justesse  ,qu'ignorent certaines "divas ' à la mode ,sont admirables , l'art du phrasé et la maitrise de la respiration, incomparables .

Deux dames en leur art  que nous espérons voir et revoir, que nous pouvons écouter à loisir , plaisir rare quand la musique , la vraie , ne tombe pas dans le domaine de la banalité démocratisée ou du favoritisme politiquement correct

Riccardo Muti au pupitre est toujours grand , face à un orchestre digne de lui ; les autres chanteurs à la hauteur de la partition , bonne nouvelle !! Remercions  la nouvelle équipe du Salzburgerfestspiel de lui avoir rendu sa réputation

fbr

12 août 2017

 

 

Une fois n'est pas coutume
Une fois n'est pas coutume
Une fois n'est pas coutume
Une fois n'est pas coutume

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Opéra - Théâtre et Musique
commenter cet article

commentaires