Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • Le blog de Françoise Buy Rebaud
  • : Contre le suicide assisté de notre culture et de notre civilisation.
  • Contact

Recherche

5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 18:19
Celles qui tiennent les vie entre leurs mains

Celles qui tiennent les vie entre leurs mains

Michel Déon , de l'Académie française et Georges Prêtre , chef d'orchestre de renommée mondiale ,viennent de laisser aux mains des Parques les fils de leurs vies, suivis par Max Gallo ,lui  aussi académicien et  Claude Rich, acteur  du modèle dont le  moule semble brisé....

En cette incohérente année d'élections ,la perte de représentants aussi éminents  ,et mieux encore, attachants , de notre culture et de notre civilisation ,n' a pas eu le retentissement mérité ? C'est regrettable .

 

 

 

 

A chaque âge son image ;mais le fond demeure

Michel Déon  ,né à Paris le 4 aout 1919  ,est mort à Galway en Irlande le 28 décembre  dernier.

C'était le dernier des Hussards , ceux qui rejetaient le désert  du conformisme  .On le disait distant , mais son visage de jeunesse ou d'âge mur , ne montrait  que réserve et dignité , portées en altitude , et une autorité innée .

Apres des études au lycée Janson de Sailly, puis secrétaire de l'Action française , il s'adonna à sa passion des voyages et de l'écriture ,  fut élu en juin 1978 à l'Académie française

, Tres affecté  par le déclin commencé de notre pays , il choisit l'exil volontaire en Irlande , contrée des Poneys sauvages et du Taxi mauve

Vous le comprendrez si vous  lisez ses "Pages françaises "

 

Mais qui étaient les Hussards ?

Une tendance  littéraire de jeunes auteurs inspirés par Morand , Chardonne ,Giono :c'étaient Roger Nimier , Jaques Laurent , Antoine Blondin et Michel Deon.La presse , déja elle ! les qualifiait de fascisants , car l'existentialisme leur faisait horreur, chacun ayant sa personnalité , son style et sa vie , mais en commun l"amour passionné de la France et de sa grandeur,que la littérature devait servir avec exigence, et non asservir à la politique couleur Sartre

 

*

Georges Prêtre   natif de Waziers en Picardie,le  14 août 1924 , nous a quittés le 4 janvier 2017; la disparition de ce chef de renommée mondiale aurait dû provoquer en France le même retentissement qu'à l'étranger

 

Elève en harmonie de Maurice Durufle au Conservatoire de Paris, puis  se perfectionnant aupres d' André Cluytens et Olivier Massiaen  , il devint vite le chef des plus grands orchestres du monde, de  la philarmonie royale de Londres , la Scala , le Met ,jusqu'au symphonique  de Vienne dont il fut chef d'honneur à vie

La finesse et l'inspiration de sa direction ont fait de lui le chef préféré de Maria Callas ; les oreilles les plus exigeantes trouvent en lui de merveilleuses subtilités , dont les actuels messieurs à baguette d'ivoire sont bien éloignés

Il a été inhumé à Naves, village du Tarn où il possédait le château de Vaudricourt ; son cercueil revêtu du drapeau tricolore , car il était  Grand officier de la Légion d"honneur depuis 2009 . fut porté ,avec haie d'honneur des parachutistes du 8eme régiment de Castres , jusqu'à l'église de Naves ,et dans le plus grand silence , qui était selon lui  "le seul signe de Dieu ."

Pour apprécier l'homme et le chef, écoutez l'enregistrement du concert de Nouvel An du célèbre philharmonique de Vienne dont il était l'invité en 2010

 

 

Funérailles de Georges Pretre dans la petite église de Naves Le chef et Maria Callas , et à Vienne
Funérailles de Georges Pretre dans la petite église de Naves Le chef et Maria Callas , et à Vienne
Funérailles de Georges Pretre dans la petite église de Naves Le chef et Maria Callas , et à Vienne

Funérailles de Georges Pretre dans la petite église de Naves Le chef et Maria Callas , et à Vienne

Max Gallo

 

Surprenant personnage , né dans une famille d'immigrés italiens à Nice le 7 janvier 1932,qui  s'est éteint le 18 juillet à Cabris

Poussé par son père vers des activités techniques , ce passionné d'histoire retrouva sa voie naturelle et rédigea des ouvrages , dont beaucoup de biographies ,qui le portèrent  à l'Académie française

Il eut dans son discours de réception cette belle phrase

"je mesure avec humilité et gravité l'honneur que vous me faites : en m'élisant , vous m'invitez à une communion solennelle avec la France "

De tous  les ouvrages  de celui qui fut ministre de F.Mitterand, que désabusé il qualifia de "joueur aux cartes biseautées  .....qui a poursuivi la politique du renoncement ", le pamphlet "Fier d'être Français "reste le plus prégnant

Jugez en:

" Il y a  ,dans les greniers de la mémoire française, de vieux cahiers d'école où l'on écrivait les dates des grands évènements , qu'il fallait apprendre par coeur, et l'on collait sur les pages de droite les figurines représentant Vercingétorix , Clovis , Jeanne d'Arc , Danton, Napoléon , ,Jules Ferry, Clemenceau et- même la photo d'une école dans la brousse et des enfants noirs assis sagement à leur pupitre .La France , c'est la demeure du peuple et sa mémoire plus ou moins longue , dont chacun sait qu'il faut combler les lacunes.".....

Puis

"Allons enfants  de la patrie Le jour de gloire est arrivé

Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé

Or ,quand de jeunes Français couvrent cet hymne de leurs insultes , les ministres baissent la tête , l'heure est aux capitulations , aux repentances et ainsi à la négation de ce qui fut le choeur français depuis plus de dix siècles , quand en 1080 un clerc d'Avranches , Théroulde, composa  la première chanson de geste ; elle raconte l'histoire de Roland qui , à Roncevaux en 778, dans les Pyrénées ,ne veut pas abandonner son arme entre les mains de ses ennemis.

(France )

Puisse jamais ne t'avoir un homme de couardise

Dieu ,ne permettez pas  que la France ait cette honte !

(Fier d'être Français , page 69  .Fayard ) ""

 

Roland mourant fait retentir son olifant pour alerter Charlemagne , dans les gorges où les Sarrazins lui ont tendu une embuscade .Ils ont asservi l'Espagne et menacent la France

Tout est dit et nous avons depuis , hélas , vu pire

Merci Max Gallo , d'avoir montré le chemin à ceux qui  dans votre "France chrétienne", ne savaient pas y mettre le pied

Honte à ceux que vous appelez la France duplice, qui  ignorent encore ce chemin !

 

 

 

Claude Rich est né à Srasbourg le 8 février 1929 , il nous a quittés le  18 juillet  dans sa maison d'Orgival

Formé au Cours Dullin , puis au Conservatoire d'art dramatique, il possédait une élégance intellectuelle innée ,pimentée d'un humour discret .Sa voix d'un timbre à la fois chantant et voilé, portée par  une diction toute en souplesse et  limpidité ,  jamais ne cherchait l'effet , mais l'âme du texte .

Il a brillé aussi bien au théatre  qu'à l'écran, et de 1950 à 2010 une liste impressionnante  d'Oscars atteste de ses succès , dont mes préférés au théatre :

"Le Diable  rouge " , où il jouait un Mazarin  tout à la fois scrutateur acéré , diplomate aguerri , diaboliquement et délicieusement ironique

" Le souper " , Talleyrand en  son art machiavelique face à Fouché incarné par Claude Brasseur magistral ; sa culture  confère au texte une incomparable vérité .

A l"écran  le film "Le crabe tambour", bouleversant aux côtés de Jean Rochefort dans de tragiques scènes de fond .

 

Des comédiens  de ce calibre,  en reverrons nous jamais ? Tout comme au clavier personne n'égale  Lipatti ,Cortot, Kempff ou Bolet, qui remplacera Brasseur ,Cremer , Noiret  et Rich ?

 

 

 

 

 

Un sourire malicieux avec un regard de tendresse

Un sourire malicieux avec un regard de tendresse

Catholique affirmé sans mièvrerie, il répliquait à ceux  que sa présence   à la messe chaque dimanche intriguait ,qu" il s'étonnait lui même  de ne pas les y voir ....

Il signa la pétition de soutien à  Benoit XVI pour le retour à la messe tridentine  qui seule , que vous soyez à Milan ou à Madrid , à Lisbonne ou à Munich , au Québec ou à Paris ,vous unit en une même fratrie à vos voisins

Une ministre de la culture enfin !a eu l'intelligence de lui rendre hommage , depuis longtemps la louange  ne penche  que du côté gauche

fbr août 2017

Le  visage d'un Pape authentique L'art du chant grégorien
Le  visage d'un Pape authentique L'art du chant grégorien
Le  visage d'un Pape authentique L'art du chant grégorien
Le  visage d'un Pape authentique L'art du chant grégorien

Le visage d'un Pape authentique L'art du chant grégorien

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise Buy Rebaud - dans Chefs-d'œuvre en péril Patrimoine Histoire
commenter cet article

commentaires